Comment Natexpo a maintenu le cap, malgré les impératifs sanitaires

 |  | 917 mots
Lecture 5 min.
Les exposants et visiteurs ont globalement répondu présents à l'occasion du salon Natexpo qui se tenait ce début de semaine à Eurexpo, malgré le renforcement des mesures sanitaires annoncé lundi par le préfet du Rhône.
Les exposants et visiteurs ont globalement répondu présents à l'occasion du salon Natexpo qui se tenait ce début de semaine à Eurexpo, malgré le renforcement des mesures sanitaires annoncé lundi par le préfet du Rhône. (Crédits : DR/ZoéFavreDanne)
[Reportage] Lundi, le préfet du Rhône avait annoncé un renforcement des mesures sanitaires avec, entre autres, la diminution de la jauge des salons, passant de 5000 à 1000 visiteurs. Cette annonce a, de facto, eu un impact sur la fréquentation du salon international des produits bios Natexpo, qui se tenait les 21 et 22 septembre à Eurexpo Lyon. Des conséquences contraignantes, mais anticipées, selon l’organisation.

Le salon aura eu chaud. Mais lors de la seconde journée d'ouverture du salon Natexpo, ce mardi, la file d'attente était toujours longue devant le Centre de congrès d'Eurexpo, situé à Chassieu, près de Lyon.

Car depuis les annonces du préfet du Rhône, intervenues ce lundi, la jauge des salons organisés au sein du département est désormais limitée à 1.000 visiteurs en simultané. Une annonce qui a eu un impact direct, dès le lendemain, sur les conditions d'accueil du salon international des produits bios Natexpo. Organisé par Natexbio et par le groupe parisien SPAS Organisation, spécialisé dans les événements dédiés à cette filière, cet événement attendait un total de 10.000 visiteurs pour cette édition 2020. Ils auront finalement été 8.000 à répondre présents sur les deux journées (visiteurs et exposants compris).

Ce mardi, un filtrage au compte-goutte avait donc été mis en place dès l'entrée, alors que la veille, le salon pouvait encore accueillir simultanément 5.000 visiteurs. Le nombre d'exposants, 700, n'aura finalement pas été réduit sur les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :