Idex : Saint-Etienne bénéficie d’un court sursis pour trouver un accord

 |  | 872 mots
Face à la levée de boucliers, les statuts en cours de discussions de la nouvelle entité, retravaillés, prévoient désormais que le nom de Saint-Etienne apparaisse dans le titre du nouvel établissement.
Face à la levée de boucliers, les statuts en cours de discussions de la nouvelle entité, retravaillés, prévoient désormais que le nom de Saint-Etienne apparaisse dans le titre du nouvel établissement. (Crédits : YP)
Le dossier Idex ne remporte toujours pas l'adhésion à Saint-Etienne, où les relations au sein de l’Université Jean Monnet demeurent tendues entre pro et anti fusion. Les nouveaux statuts présentés par la présidence il y a quelques jours, indispensables pour décrocher l’Idex, ne rassurent cependant pas les partisans d’un maintien d’une personnalité morale et juridique pour l’établissement stéphanois.

L'accord du ministère de l'Enseignement supérieur est pour l'instant encore informel, mais semble acté. Alors que le projet Idex consiste, à Lyon, à créer une nouvelle "Université cible" regroupant les établissements de Lyon I, Lyon III,  l'ENS, ainsi que l'université Jean Monnet de Saint-Étienne, des voix s'élèvent toujours dans la Loire, estimant que ce regroupement n'est pas dans l'intérêt des formations ligériennes.

Alors que l'Université Jean Monnet devait initialement valider son entrée dans la future Université Cible avant le 30 septembre, à l'occasion d'un vote du Conseil d'administration sur les statuts, le contexte sanitaire et les remous internes ont eu raison de cette échéance.

La présidente de l'Université Jean Monnet, Michèle Cottier, a ainsi obtenu un (petit) sursis supplémentaire, avec un glissement d'un mois du calendrier. "Ce délai nous permettra d'organiser plus sereinement un débat de prévote", explique-t-elle. Car la situation est toujours loin de faire l'unanimité sur le territoire stéphanois.

Aussi bien en interne, que parmi les élus ou les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :