À Lyon, la revanche des corps intermédiaires

 |  | 486 mots
(Crédits : Pixabay)
FACE A LA CRISE. En Auvergne-Rhône-Alpes, les corps intermédiaires se sont rapidement imposés comme les interlocuteurs privilégiés des entreprises comme des pouvoirs publics. Leur force : être restés unis.

Organisations patronales et syndicales, experts-comptables, chambres de commerce et d'industrie, associations de soutien aux entrepreneurs, conseils aux entreprises divers et variés... la crise du Covid-19 a réveillé les corps intermédiaires. Eux que l'on disait appartenir au « vieux monde » ont réussi en quelques jours - ce que des années de pédagogie et de sensibilisation n'avaient pas su enclencher - à s'emparer des outils numériques pour poursuivre leurs activités et s'imposer comme l'épicentre du renseignement à destination des acteurs économiques.

« Cela démontre que...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :