Energie : Ener-Pacte lève près de 3 millions d'euros

 |   |  220  mots
(Crédits : DR)
La jeune pousse spécialisée dans l'exploitation de centrales photovoltaïques non professionnelles vient de boucler sa première levée de fonds d'envergure.

Ener-Pacte a atteint ses objectifs. Après une première levée de fonds d'1,2 million d'euros en début d'année auprès d'investisseurs professionnels, la jeune pousse a complété son apport d'argent frais avec du crowdfunding (485 000 euros sur Lita.co) et des prêts bancaires, dont un émanant de BPIfrance.

Des fonds qui devraient permette à la startup, co-fondée en 2016 par David Arfin, qui a œuvré au démarrage de Solar City aux Etats-Unis, de recruter en 2020 (en passant de 15 à 25 personnes d'ici la fin de l'année), d'aller chercher de nouveaux marchés en Europe mais surtout de poursuivre le développement de sa technologie, qui repose sur l'audit et l'optimisation de la gestion d'anciennes centrales solaires détenues par des particuliers. Ainsi, la startup indique se rémunérer uniquement sur la rentabilité additionnelle générée par ses interventions.

Avec ses 40 clients et ses 7 Mégawatts associés, elle gère actuellement un portefeuille d'une valeur potentielle de 6 millions d'euros de revenus. Elle vise les 100 millions d'euros de revenus d'ici trois ans et les 500 projets (100 Mégawatts)

Pour cela, elle mise sur un marché français de plus de 6 000 centrales solaires d'au moins 3 ans et 700m2 de surface à exploiter. Selon elle, le potentiel d'amélioration du parc s'élève à plus d'1 milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :