Municipales 2020 : A Clermont-Ferrand, divisions entre la droite et le centre

 |   |  574  mots
Olivier Bianchi est venu accueillir Laurent Nunez, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur et soutien d'Eric Faidy
Olivier Bianchi est venu accueillir Laurent Nunez, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur et soutien d'Eric Faidy (Crédits : DR)
A Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi arrive en tête, malgré la candidature du candidat LREM Eric Faidy, qui prend des voix à Jean-Pierre Brenas, le candidat LR. Les électeurs de Marianne Maximi (FI) sont au moins deux fois plus nombreux que ceux du RN.

A Clermont-Ferrand, sans surprise, les électeurs se sont moins déplacés qu'en zone rurale. Le taux de participation n'est que de 32,63 %.

Olivier Bianchi arrive en tête, en ballotage, en rassemblant 38,10 % des suffrages exprimés. Jean-Pierre Brenas le talonne à 20,74 % de voix. Eric Faidy, nouveau venu LREM dans la course revendique en fin de journée des élections :

"Ce soir, c'est nous qui avons gagné", indique -t-il avec 15,55 % des voix.

Un score qu'il doit à sa campagne démarrée très tôt et peut-être également à la venue de Laurent Nunez, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, le 9 mars, en soutien à la candidature du candidat LREM. Eric Faidy avait rassemblé...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :