Mont-Dore : pourquoi la station de ski est en redressement judiciaire

 |   |  356  mots
(Crédits : DR OT Sancy)
Faute de neige et de skieurs, la station de ski du Mont-Dore, dans le Sancy, n'atteint pas un chiffre d’affaire suffisant. Elle a demandé sa mise en redressement judiciaire.

La station de ski du Mont-Dore (63) est en redressement judiciaire depuis le 2 mars 2020. A la demande de la Saem remontées mécaniques, le Tribunal de commerce a pris cette décision justifiée par un déficit de quasiment deux millions d'euros, et un chiffre d'affaires que Patrick Déat, directeur de la Saem du Mont-Dore, évalue à 20% de l'activité habituelle.

Malgré 14 remontées mécaniques dont 1 téléphérique, 3 télésièges et des investissements à hauteur de dix-huit millions d'euros en dix-huit ans notamment dans les canons à neige, ni la neige ni la fréquentation ne sont au rendez-vous. L'hiver 2019-20 se caractérise par une douceur générale qui s'est encore accentuée en février : les températures n'ont pas permis de faire fonctionner suffisamment les enneigeurs qui équipent pourtant 70% du domaine skiable.

Ces dernières années, le chiffre d'affaires avait déjà subi quelques revers, en particulier en 2016-2017 où il n'avait que péniblement atteint 75 % du chiffre d'affaires de 2013. Les six dernières saisons, la Saem tourne plutôt autour de 5 millions d'euros de chiffre d'affaires. De façon générale, le nombre de journées skieurs sur cette station du Sancy a déjà baissé de 20 %...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :