Grenoble : Une seconde réunion déterminante pour le nouveau syndicat des transports

 |   |  1171  mots
Le projet de téléphérique urbain est à nouveau sur la table
Le projet de téléphérique urbain est à nouveau sur la table (Crédits : Andrei Kazarov/Fotolia)
Après un lancement accéléré au 1er janvier 2020, le nouveau syndicat des mobilités de l’agglomération grenobloise (SMMAG) tiendra ce jeudi 20 février la seconde et dernière réunion de ses instances, avant les élections municipales de mars prochain. Avec, au menu, le vote du budget de cette nouvelle entité des transports à l’échelle élargie, mais également des annonces attendues concernant le déploiement de ses services, tels que le projet téléphérique urbain, qui permettrait de relier les communes de Fontaine et Saint-Martin-le-Vinoux.

Depuis le 1er janvier dernier, l'agglomération grenobloise s'est dotée d'un nouveau syndicat mixte de transport à l'échelle d'un bassin de vie beaucoup plus large, intégrant désormais des territoires voisins du Grésivaudan et du Voironnais. Terminé, donc, le SMTC créé il y a près de 40 ans, à l'occasion de choc pétrolier, à l'échelle de l'agglomération grenobloise.

"A l'époque, il existait une grande défaillance de l'offre privée en matière de transport et nos prédécesseurs avaient fait en choix audacieux de créer un syndicat mixte mêlant le Conseil général de l'Isère ainsi que l'ancêtre de la métropole, le SIEPURG (Syndicat Intercommunal d'Études des Problèmes d'Urbanisme de la Région Grenobloise), en vue de réunir l'action des collectivités, alors même que la loi ne permettait pas", indique Yann Mongaburu.

Pour l'ex-président du SMTC, désormais à la tête du SMMAG, ce serait la même histoire qui serait en train de se rejouer dans l'agglomération grenobloise, avec l'élargissement de son outil de transport à ses 49 communes, voire plus. Puisque si ce nouveau syndicat vient d'intégrer les territoires du Grésivaudan et du Voironnais, ce ne serait qu'une première étape.

"La porte...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/02/2020 à 13:17 :
Un vrai serpent de mer ce téléphérique urbain. Il ya longtemps qu'on en parlait. je suis heureux de voir que ça bourge enfin. On parlait aussi de désenclaver le plateau du vercors via un téléphérique, je ne sais pas si un jour on le verra celui là...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :