Véhicules électriques : le chinois Airuite choisit Roanne pour implanter sa filiale européenne

 |   |  242  mots
(Crédits : DR)
Airuite, fabricant chinois de véhicules électriques de propreté urbaine, s’installe à Roanne. Il s’agit du premier industriel chinois accueilli par la ville.

Le Chinois Airuite a choisi Roanne comme camps de base pour lancer son déploiement en Europe. Spécialiste de la fabrication de véhicules électriques de propreté urbaine (camions bennes de collecte, autolaveuses, camions aspirateurs d'eaux usées...), l'entreprise se présente comme le numéro 1 chinois de son marché.

Avec 460 salariés, elle a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires équivalent à quelque 25 millions d'euros. Implantée à Roanne, dans un bâtiment de quelque 2400 m², sa filiale européenne a été immatriculée en octobre dernier avec un capital de 500 000 euros.

Géographie et recrutement

"La France a été choisie pour être le centre du déploiement européen car ce pays a une politique en matière de développement durable favorable à notre activité. Et nous avons retenu Auvergne-Rhône-Alpes, Roanne en particulier, pour sa position géographique centrale et ses facilités en matière de recrutement", commente Claire Zhu, directrice commerciale et marketing d'Airuite pour l'Europe.

Une vingtaine de personnes vont être recrutées dans un premier temps, dont une dizaine de commerciaux. Le site de Roanne sera dédié à l'assemblage des véhicules destinés aux clients européens d'Airuite.

Après un galop d'essai, une usine plus conséquente serait dans les cartons pour passer à la vitesse supérieure rapidement. L'activité industrielle devrait démarrer le mois prochain.

"Nous avons d'ores et déjà commencé à travailler avec les fournisseurs locaux, notamment pour l'acier", assure Claire Zhu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :