Lyon : Le monde économique donne sa feuille de route pour les mobilités

 |   |  524  mots
(Crédits : A.T.)
La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne vient de publier un livre blanc répertoriant les infrastructures à créer pour améliorer les mobilités sur son territoire. Une liste argumentée, mais pas chiffrée.

En publiant un livre blanc des mobilités, la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne souhaite peser dans les débats en cours et à venir en matière de mobilité.

"Tous les jours nous entendons des chefs d'entreprise se plaindre des retards ou du manque d'investissement dans les infrastructures de transport. 80% d'entre eux estiment que la mobilité est un frein à leur développement et même 25% envisagent de délocaliser leur entreprise hors de la métropole de Lyon", affirme Philippe Valentin, président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne pour justifier l'urgence d'agir.

Au total, la chambre consulaire, épaulée par le cabinet Algoé, a dégagé 14 propositions, reflet des attentes du monde économique. Des pistes pour fluidifier les déplacements des hommes comme des marchandises à l'échelle d'un vaste territoire représentant quelque 4 millions d'habitants et englobant l'aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.

Périphériphe, RER et A45 en priorité

La modernisation des TER, le rééquilibrage du trafic entre les différentes gares lyonnaises et encore le développement d'un grand axe de covoiturage sur M6 (l'A6 déclassée, NDLR) entre Limonest et Pierre Bénite figurent notamment au...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/11/2019 à 22:56 :
"Tous les jours nous entendons des chefs d'entreprise se plaindre des retards ou du manque d'investissement dans les infrastructures de transport. 80% d'entre eux estiment que la mobilité est un frein à leur développement et même 25% envisagent de délocaliser leur entreprise hors de la métropole de Lyon", affirme Philippe Valentin, président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne pour justifier l'urgence d'agir.". Le problème n'est pas la mobilité, mais la concentration d'une majorité d'entreprises dans un espace minime à l'échelle de la région.
a écrit le 29/11/2019 à 17:50 :
Quand Luc Pelen de la cci et directeur chez Vinci Construction prône le bétonnage avec le projet climaticide de l'anneau des sciences. Aucun argument si ce n'est du corporatisme. Et employer des travailleurs détaches. Il y a d'autres solutions pour les déplacements collectifs à mettre en oeuvre et qui feront travailler des dizaines d’entreprises du BTP. A quand le développement du ferroutage et l' arrêt de tous ces camions qui traversent la France. Les autoroutes sont suffisants à condition bien entendu de déplacer les flux des camions de transit. Et les grandes métropoles suppriment tous les périphériques urbains.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :