Transfert de l'Institut 4.10 à Saint-Etienne : quand le gouvernement fait passer une rationalisation pour une décentralisation

 |   |  818  mots
(Crédits : Reuters)
Le siège de l’institut 4.10, organisme de formation des agents de la Sécurité Sociale, et 68 salariés exerçant des fonctions supports, seront transférés à Saint-Etienne d’ici 2021. Si cette décision est présentée dans le cadre du plan de décentralisation de l’administration publique, il s’agit en réalité de la rationalisation d’un organisme affichant des pertes financières conséquentes.

C'est par le biais de l'article paru dans La Tribune le 15 novembre dernier que salariés et administrateurs de l'Institut 4.10 ont appris le transfert de leur siège social à Saint-Etienne ainsi que celui des 68 agents en charge des fonctions supports.

Une décision actée le matin même dans le cadre du 4e comité interministériel de la Transformation Publique, un plan qui vise à relocaliser certaines administrations hors de Paris et des grandes métropoles régionales afin de déconcentrer la prise de décision.

Sauf que si le siège social de l'Institut 4.10 est bien, sur le papier, à Paris, en réalité seules 4 des 68 personnes annoncées y sont basées. Les autres membres de ces fonctions supports sont disséminés sur les 14 autres centres régionaux de l'Institut 4.10. Une organisation héritée de l'histoire.

"L'Institut 4.10 est né de la fusion, en 2016, de 15 centres régionaux. L'Etat a jugé qu'il était plus opportun de les faire travailler ensemble, plutôt qu'en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :