Laurent Wauquiez veut rendre du pouvoir d'achat aux habitants d'Auvergne-Rhône-Alpes

 |   |  379  mots
(Crédits : DR)
Alors que le président du Conseil régional souhaite maintenir la pression sur les frais de fonctionnement pour redistribuer l'argent économisé aux habitants et à l'investissement, les agents du Conseil Régional sont en grève pour dénoncer un manque de moyens et des conditions de travail qui se détériorent.

L'Assemblée régionale s'est ouverte ce jeudi sur un fond de grogne sociale. Pendant que les conseillers régionaux avaient à leur menu, le débat sur les orientations budgétaires, l'intersyndicale appelait à la grève, dénonçant notamment les pratiques managériales au sein de certains services et un manque de moyens.

Nous subissons les impacts des économies. Le recours aux prestataires de service s'amenuise, le nombre de postes diminue, ceux qui existent ne sont pas pourvus et les agents sont mis de plus en plus sous pression ", dénonçait notamment l'intersyndicale.

Cette dernière pointait aussi d'autres chantiers sociaux toujours en cours, notamment celui de la mutuelle qui inquiète les agents s'il est abordé par le prisme des économies budgétaires. Pas de quoi entraver la détermination du l'exécutif régional de poursuivre les économies sur les frais de fonctionnement.

Des économies pour investir et redistribuer

Avec cette fois, une nouvelle ambition, celle de redonner l'argent économisé aux auvergnats et aux rhônalpins.

Chaque fois que nous économiserons deux euros, un euro ira au retour de pouvoir d'achat et un euro ira à l'investissement ", promet Laurent Wauquiez.

Les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2019 à 13:04 :
Bonjour. A Monsieur Wauquiez
Développement durable !
C'est très bien. Mais pensez aussi à nos campagnes.
Le projet éolien sur St Jean de Nay est une vaste catastrophe M. Wauquiez.
Les subventions qui seront allouées à Boralex sont du gaspillage. Cette société ne prend pas en compte l'avis des populations. Son bénéfice part directement au Canada. Alors merci d'englober dans vos économies cette part là. Mieux vaut investir dans le solaire. Car l'éolien c'est réellement du VENT.
CORDIALEMENT
a écrit le 17/10/2019 à 18:51 :
Les Auradins (sont-ils ainsi nommés?) sauront gré au président de leur région de s'intéresser à leur pouvoir d'achat. En particulier si les économies sur le fonctionnement corrigent les dérives de taxe foncière.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :