CCI Lyon-Métropole  : Emmanuel Imberton démissionne

 |   |  313  mots
(Crédits : Jean-Jacques Raynal)
Emmanuel Imberton vient d'annoncer sa démission de la présidence de la CCI Lyon-Métropole. Un choix motivé par des "raisons personnelles" selon son entourage.

Emmanuel Imberton va quitter prochainement la présidence de la CCI Lyon-Métropole. L'annonce a été faite ce matin aux équipes de l'institution consulaire. Une décision motivée, selon son entourage, par des "raisons personnelles".

D'abord élu à la CCI de Lyon en 2012 dans un contexte de vives tensions patronales, Emmanuel Imberton a ensuite été le grand artisan de la création de la CCI Lyon-Métropole en opérant une fusion avec les CCI de Saint-Etienne et de Roanne.

Sa présidence aura été marquée par la gestion de plusieurs dossiers brûlants dans un contexte de forte baisse des financements de la part de l'Etat : réalisation d'un plan social au sein de la CCI Lyon-Métropole, sauvetage du musée des Tissus, privatisation de l'aéroport Saint-Exupéry, déménagement d'EMLyon...

" Tout le monde est très affecté par cette annonce, commente Philippe Valentin, le président de la délégation de Lyon. Il y a unanimité pour dire qu'il a été un très bon président, très impliqué, pour la CCI Lyon-Métropole. Il nous a expliqué ce matin qu'il ne pouvait pas mener de front sa vie professionnelle et personnelle, c'est donc une sage décision. "

La question de la succession va se poser rapidement

La question de la succession d'Emmanuel Imberton va désormais rapidement se poser. D'après nos informations, le Medef et la CPME vont entamer des discussions sans attendre pour se mettre d'accord sur le nom du futur président de la CCI Lyon-Métropole.

Président de la délégation de Lyon, Philippe Valentin pourrait faire partie des successeurs.

" Je ne demande rien ", affirme-t-il. Et de préciser : " La CCI Lyon-Métropole fonctionne bien, ce serait bien de ne pas casser cet écosystème ". Comprendre : désigner un successeur qui est déjà dans l'organigramme de l'institution.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :