Renouvellement des fréquences : TéléGrenoble dans les starting-blocks

 |   |  995  mots
(Crédits : DR)
TéléGrenoble prépare sa rentrée, mais également, comme tous les cinq ans, sa copie à destination du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), son autorisation d’émettre arrivant à échéance à l’été 2020.

L'échéance pour l'envoi des candidatures a été fixée au 17 septembre prochain. A l'image de sa consoeur LMTV Sarthe, la procédure habituelle du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) s'est mise en route pour TéléGrenoble. Cinq ans après sa première autorisation, la chaîne locale doit soumettre un nouvel acte de candidature si elle souhaite conserver sa fréquence de diffusion. Avec, à la clé, une décision rendue par les autorités de régulation de l'audiovisuel français courant 2020.

"Conformément à l'article 28-1 de la loi du 30 septembre 1986, la durée maximale d'une autorisation d'un service de télévision est de dix ans. Cette autorisation est reconductible une fois hors appel à candidatures, pour une durée maximale de cinq ans", ajoutait le service de communication du CSA.

Si son rédacteur en chef, Thibault Leduc, rappelle qu'il s'agit "davantage d'une procédure qui est souvent vue comme une formalité", il rappelle que ce cadre peut parfois ouvrir la voie à des remaniements :

"Le CSA remet en jeu les fréquences télévisées quelles qu'elles soient, c'est-à-dire locales ou nationales, tous les 5 ans. Candidate ensuite qui le souhaite", résume-t-il....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :