Haute-Savoie : Mouvements à la Chambre de métiers après la suspension de son président

 |   |  421  mots
(Crédits : DR)
Le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes suspend Franck Lopez, actuel président de la Chambre de métiers et de l’artisanat de la Haute-Savoie (CMA 74) et son trésorier pour une durée de six mois. Un rapport du ministère de l’Économie pointe de sérieuses irrégularités dans la gestion de l’organisme.

La suspension temporaire du président et du trésorier de la CMA 74 a été annoncée par la chambre consulaire, qui évoque "une mauvaise gestion et des irrégularités financières" dans la gestion de l'organisme qui représente 14 500 artisans.

Audit révélateur

C'est un audit réalisé en 2018 par le Contrôle général économique et financier (CGefi) du ministère de l'Économie, à la demande du préfet de région, qui a décelé des irrégularités. Le CGefi est l'organe de contrôle des entreprises et organismes publics.

L'audit a révélé des malversations, le non-respect du droit syndical, ainsi que des risques quant à la santé de plusieurs employés de la CMA 74 en raison de la mauvaise qualité du climat de travail.

Des avantages sans transparence

La préfecture de région a décidé de la suspension de Franck Lopez et du trésorier René Biggeri à compter du 1er août, au vu d'irrégularités telles que la tarification de prestations potentiellement illégales, qui aurait coûté 200 000 euros annuellement à la chambre consulaire.

L'audit pointe également Claude Martin, le secrétaire général de la CMA 74, actuellement en arrêt maladie. Celui-ci aurait bénéficié d'une sur-rémunération de 58 196 euros sur une période de quatre ans. Cet avantage aurait été décidé unilatéralement par le président de la CMA 74, qui n'en aurait pas informé les élus.

Le président et le secrétaire général auraient aussi utilisé des véhicules de la CMA 74 comme véhicules de fonction, sans déclarer ces avantages aux impôts.

Suspension contestée

Franck Lopez conteste sa suspension, et il entend se défendre devant les tribunaux, rapporte France Bleu Haute-Savoie.

M.Lopez est aussi 2e vice-président de la Chambre régionale des métiers et de l'artisanat. Contactée, celle-ci n'a pas répondu à La Tribune.

Engagements écrits

La CMA 74 a communiqué des engagements écrits au préfet de région à la suite d'une réunion tenue ce mercredi 28 août. La chambre consulaire entend rehausser la qualité du climat social.

Le secrétaire général Claude Martin a fait valoir ses droits à la retraite. Il est d'ores et déjà remplacé par Philippe Caussegal.

C'est Alain Mossière, premier vice-président de la CMA 74, qui remplace Franck Lopez pour les six prochains mois, précise la chambre consulaire. Et Patrick Truchet assure les fonctions de trésorier par intérim.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :