Le CHU de Clermont-Ferrand investit pour les 5 prochaines années

 |   |  573  mots
Entrée principale du CHU Gabriel-Montpied Clermont-Ferrand
Entrée principale du CHU Gabriel-Montpied Clermont-Ferrand (Crédits : DR)
La direction générale du CHU de Clermont-Ferrand construit son projet d'établissement pour les 5 années à venir. Son projet médical est fortement incarné par un "schéma directeur immobilier" ambitieux.

Deuxième employeur de Clermont-Auvergne Métropole, le CHU fait travailler 7 600 agents directs. Plusieurs projets vont modifier l'organisation médicale locale.

"Le projet d'établissement du CHU de Clermont-Ferrand 2018-2022 est une projection pour les cinq prochaines années. Il s'appuie sur des orientations stratégiques concrètes : un projet médical, pour répondre aux évolutions du parcours patients, un projet social pour mobiliser les acteurs hospitaliers et un schéma directeur immobilier qui concrétise l'organisation du CHU ", annonce Didier Hoeltgen, directeur général du CHU.

Au total, le montant du schéma directeur immobilier s'élève à 230 millions d'euros. Le CHU réorganise ses services entre les sites Gabriel-Montpied et Estaing, notamment à la faveur du projet Gabriel-Montpied 3 (GM3).

Réorganiser Gabriel-Montpied

La construction du bâtiment GM3 est l'un des projets majeurs de transformation. Il s'inscrit dans une réhabilitation du site Gabriel-Montpied entamée en 2010.

"L'opération permettra de repositionner l'activité d'hospitalisation de chirurgie cardiaque, notamment la réanimation qui libérera des locaux pour la pharmacie, d'unifier la dialyse dans un seul lieu et s'accompagnera d'une réorganisation des blocs opératoires et des urgences," précise le professeur Henri Laurichesse.

"Le projet améliorera l'accueil des patients, notamment au service des urgences. Un aval des urgences sera développé grâce à une unité de médecine post urgence et un service d'aval des urgences pour les filières spécifiques." Plusieurs services du site Gabriel-Montpied seront transférés sur le site Estaing, permettant de réunifier toute la chirurgie pédiatrique. Le toit de GM3 accueillera une hélistation.

Le concours de maîtrise d'oeuvre pour le projet GM3 a été relancé fin mars 2019. Le lauréat sera connu en avril 2020. En 2021, les appels d'offre seront lancés afin d'aboutir à une livraison attendue pour 2024.

Avec un coût prévisionnel du chantier de 53,8 millions d'euros, le projet prévoit 245 lits d'hospitalisation complète, 36 lits d'hospitalisation de jours, 28 lits d'hospitalisation de courte durée et 28 postes de dialyse, sur 19000 m2 de surface construite.

De nouveaux blocs opératoires à Estaing

Une salle supplémentaire pour le bloc du site Estaing a été ouverte en décembre 2018. En 2020, un nouveau module de 4 salles sur le site Estaing sera ouvert pour un coût de 4,3 millions d'euros. Il permettra d'intégrer la programmation opératoire ORL, ophtalmologie adulte et pédiatrique notamment, transférées du site Gabriel-Montpied vers le site Estaing.

"La fusion des universités de Clermont-Ferrand, la métropolisation de l'agglomération, la fusion des régions, l'organisation hospitalière en groupement hospitalier de territoire positionnent le CHU comme établissement de référence à l'ouest de la région", constate Didier Hoeltgen.

Le CHU construira une plateforme de logistique médicale et pharmaceutique sur le site de Gabiel-Montpied, à moyen terme, pour un coût prévisionnel de 6,8 millions d'euros. Elle répondra aux besoins du Groupement hospitalier de territoire, au moins pour sa partie puydomoise.

Le CHU prévoit également un projet de stérilisation de territoire. Pour un coût de 10,6 millions d'euros, le bâtiment de l'ancienne blanchisserie accueillera une activité de stérilisation performante, aujourd'hui sous traitée. La pharmacie du CHU bénéficiera du bâtiment hébergeant actuellement la réanimation et les blocs de chirurgie cardio-vasculaire qui seront libérés suite à l'opération GM3. D'un coût de 9 millions d'euros, cette opération n'est pas envisagée avant 2024.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2019 à 22:03 :
Bonne perspectives et je pense que ces projets sont une bonne initiative pour la médecine qui avance ,pour les années à venir pour les patients avec les pathologie diverses ,et pour le personnel médical aussi bien pour les infirmières de diverses secteurs médical, mais pour les urgences qui ont bien besoin pour recevoir toutes les urgences
Bien cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :