Lyon : Le Parc Blandan voit plus grand

 |   |  430  mots
(Crédits : DR)
La deuxième tranche du parc du septième arrondissement de Lyon vient d'être livrée sur les hauteurs du site. La dernière devrait débuter dès le début de l'année prochaine, avec l'aménagement d'un hôtel et d'espaces de restauration.

Ouvert en 2014, le parc Blandan prend un peu de hauteur. En effet, jusque-là seule la partie basse du site était accessible au public. Depuis ce week-end, 3 hectares supplémentaires surplombant la douzaine d'hectares de la partie basse accueillent les riverains et les visiteurs venus de plus loin.

"Nous restons sur une présence très forte de la nature, avec en bas du parc une nature active et en haut, une révélation plus simple", décrit Bertrand Vignal, paysagiste de l'Agence Base en charge de cet aménagement qui a mobilisé 2,4 millions d'euros d'investissements dont 1,4 million financé par la Ville de Lyon et le solde par la Métropole.

Avec ses 15 hectares, Blandan est aujourd'hui le troisième espace vert de la ville après le parc de la Tête d'Or et le parc de Gerland.

Economie circulaire

Entre nature et éléments minéraux, ce nouvel espace met l'accent sur la valorisation des éléments existants. Le mobilier urbain est ainsi composé d'une majorité de tables et bancs en pierre composés à partir de pans de murs des bâtiments du parc. Les platanes presque centenaires ont tous été préservés et une centaine de nouveaux arbres ont été plantés en privilégiant des espèces résistantes à la sécheresse.

"Nous sommes en présence d'un exemple en matière d'économie circulaire", s'est félicité David Kimelfeld, président de la métropole en visitant le parc.

Une démarche environnementale, mais aussi économique et ludique. C'est ainsi que les mats d'éclairage sont devenus des portes manteaux positionnés à l'entrée des terrains de pétanque.

L'ultime étape bouclée en 2022

A peine cette deuxième tranche livrée, la Métropole souhaite lancer les travaux de la dernière. Elle visera à achever les aménagements végétalisés, mais surtout à réhabiliter le fort.

Ce bâtiment de 1 300 m² sera relié au bâtiment d'armes par une construction neuve. C'est Carré d'Or qui assurera la promotion de l'ensemble, tandis que e-Hôtels assurera l'exploitation du lieu, qui avait été initialement confiée à la Bellevilloise. E-Hôtel exploite notamment le Fourvière Hôtel, l'Hermitage Hôtel et le Collège Hôtel à Lyon.

"Nous entendons aménager une centaine de chambres dont 65 dans le bâtiment d'armes. Nous programmons également une brasserie, des espaces de séminaires, un café concert de 300 places. Ce sera un lieu interpénétrant et décontracté que nous ferons vivre jour et nuit", promet le nouveau gestionnaire.

L'ouverture est prévue début 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :