"Un service public ne doit pas forcément coûter cher pour bien fonctionner" (Laurent Wauquiez, président d'Auvergne-Rhône-Alpes)

 |   |  3097  mots
(Crédits : Cyril Bailleul)
Le président de la Région la plus industrielle de France dresse un bilan à mi-mandat de son action et de ses résultats, et dévoile les chantiers qu'il entend mettre en oeuvre.

LA TRIBUNE - Dans notre sondage, 52 % des personnes interrogées approuvent la politique que vous menez en tant que président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Que vous inspire ce bon score ?

Laurent Wauquiez : Cela me fait évidemment plaisir. Les gens ont compris ce que nous voulions faire, c'est encourageant. Le sondage montre que ce soutien dépasse les clivages partisans, ce pour quoi je me suis toujours battu dans notre approche de la Région.

En effet, quand j'ai commencé à mener mon action, il y avait des interrogations. Nous sommes aujourd'hui jugés sur la durée, sur des faits : nous n'avons pas augmenté les impôts, nous avons été capables de lancer des grands projets parce que nous avons retrouvé une importante capacité d'investissement.

Les gens constatent que les propositions, exprimées il y a trois ans, dont certaines s'annonçaient difficiles à réaliser comme la préférence régionale pour nos PME et nos entreprises, le retour des produits de notre agriculture dans nos assiettes, la sécurisation des lycées et des TER sont des réalités. Les habitants de la Région ont apporté leur soutien dès qu'ils ont vu que cela commençait à bouger, et qu'on obtenait des résultats...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2019 à 15:17 :
On se doute que Mossieur Wauquiez préfère les services privés aux services publics.
Pauperiser les services publics, ça les rend inefficaces tout en rendant attractifs les services privés...qui ne feront pas mieux, pas obligatoirement pour moins cher (surtout dans le temps), mais qui viendront enrichir un actionnariat privé qui évidemment exploitera honteusement les salariés pour préserver ses marges.
Wauquiez se prend pour ce qu'il est, un petit cheffaillon à l'égo démesuré dont la vision, en dépend d'un QI élevé, reste à la périphérie de son ambition personnelle.
a écrit le 01/05/2019 à 8:10 :
Au contraire ,s'il fonctionne bien ,il ne coûte pas cher, c'est une évidence. Ce qui rend un produit achetable, c'est l'acheteur, chacun doit prendre ses responsabilités…….
a écrit le 29/04/2019 à 13:35 :
Après comment lui en vouloir à Wauquiez d'imposer de la sorte une image médiatique forcément totalement faussée puisque au final notre président n'a été que ça et a quand même été élu avec un programme vide enfin avec la feuilel de route des marchés financiers en mains plus exactement, même si ça se voit tellement que cela en est grotesque ?

Ya des réseaux plus efficaces que d'autres, certains rendant n'importe quoi achetable.
a écrit le 28/04/2019 à 12:02 :
Ce sondage ne montre rien d'autre que l'électorat de Wauquiez lui reste fidèle! C'est tout, le reste n'est que blablabla.... Il a une majorité et il est président seulement parce que le politique de Hollande et les errements du parti socialiste ont poussé l'avantage de la droite; un peu du gilet rouge du matador des région et l'affaire est dans le sac! Nous verrons sur la durée les compétences de Mr Wauquiez à l'oeuvre.
a écrit le 27/04/2019 à 8:35 :
Wauquiez est en quête d'une stature nationale; les éditorialistes le poussent du col en quête apeurée d'une alternative à l'irrésistible ascension de Marine Le Pen. Vaines manoeuvres . Ĺes Français sont en quête dun pouvoir musclé et ce n'est pas le gentil Wauquiez qui fait le poids.
a écrit le 27/04/2019 à 1:00 :
Enfin qqn qui comprend le principe d'Occam !
a écrit le 26/04/2019 à 8:44 :
Il fait sa campagne au travers de sa région pour les européennes !?

Mais ils ont tous perdus la raison ma parole !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :