Puy-de-Dôme : la fermeture annoncée de la sucrerie de Bourdon (Groupe Cristal Union)

 |   |  218  mots
(Crédits : DR)
Comme ils le craignaient depuis quelques jours, les salariés de la sucrerie de Bourdon ont appris ce mercredi soir la fermeture annoncée de l'usine puydomoise.

La direction de Cristal Union a annoncé ce mercredi 17 avril, devant les élus du Comité central d'entreprise, la fermeture des sucreries de Bourdon dans le Puy-de-Dôme ((96 salariés), de Toury et d'une partie de l'atelier de conditionnement d'Erstein. Le conseil d'administration devrait entériner ces annonces ce jeudi.

La semaine dernière les salariés avaient demandé des explications et fait part de leurs inquiétudes aux membres de la direction du site.

Le secrétaire du comité d'établissement Brice Laurier regrette "les erreurs stratégiques du groupe le conduisant dans la voie de la restructuration, et les erreurs stratégiques qui ont suivi l'arrêt des quotas pour la culture de la Betterave. Si la sucrerie ferme, la culture de la betterave en Limagne va disparaître, pénalisant de nombreux agriculteurs betteraviers ainsi que de nombreux éleveurs consommateurs de pulpe de betteraves."

La campagne 2019 devrait arriver à son terme fin décembre. La sucrerie serait dans un premier temps mise en vente. Si elle ne trouve pas de repreneur, un plan social sera engagé.

Située à Aulnat, à côté de Clermont-Ferrand, la sucrerie de Bourdon est la plus ancienne sucrerie en France, et la seule...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2019 à 10:05 :
Comme d habitudes le monde Paysan n a pas vu plus loin que le bout de son nez ,mais où est passé le bon sens paysan

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :