Ces startups qui signent le renouveau du vélo stéphanois

 |   |  686  mots
(Crédits : DR)
Saint-Etienne voit émerger, depuis quelques mois, des startups en lien avec le monde du vélo. Et si la flamme pour la "petite reine" de l'ancien capitale du cycle se ravivait ?

Il y a 100 ans, Saint-Etienne était la capitale du cycle. C'est ici, en s'inspirant d'une invention anglaise, que les Frères Gauthier avaient donné naissance, en 1886, au premier vélo français. Manufrance en avait ensuite fait ses choux gras pendant près d'un siècle, faisant vivre des dizaines d'armuriers locaux qui avaient trouvé dans la fabrication du cycle une complémentarité à leur activité traditionnelle.

Aujourd'hui, l'activité a quasiment disparu du territoire stéphanois. Le Musée d'Art et d'Industrie ainsi que quelques professionnels maintiennent tant bien que mal la mémoire de ce savoir-faire stéphanois d'antan. Il semblerait néanmoins que la flamme de Saint-Etienne pour le vélo ne soit pas complètement éteinte. Depuis quelques mois, plusieurs jeunes entrepreneurs se lancent sur ce secteur. Sous des formes diverses, mais avec le même accueil un brin nostalgique des acteurs économiques locaux et des Stéphanois. C'est le cas notamment des startups TUTOVELO et 1886.

1886 : le vélo haut-de-gamme, facile à réparer

Ingénieur en environnement, le Ligérien Benoit Richard a décidé de se reconvertir. Il a créé en 2017 l'entreprise 1886, un nom choisi pour rendre hommage aux...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :