Primo1D lève 6 millions d'euros pour nourrir sa croissance

 |   |  861  mots
(Crédits : DR)
Une seconde levée de fonds pour accélérer l'industrialisation de son fil textile RFID. La jeune pousse grenobloise Primo1D vient de réunir 6 millions d'euros, à travers une opération qui signe notamment l’entrée à son capital des fonds Michelin Ventures et BNP Paribas Développement. Avec un objectif : atteindre un chiffre d’affaires d’un million d’euros d’ici à la fin de l’année.

Près de cinq ans après sa première levée de fonds de 3 millions d'euros, la start-up grenobloise Primo1D remet le couvert en doublant la mise, à travers un nouveau tour de table de 6 millions d'euros. Mené en partie auprès de ses actionnaires historiques (Sofimac Innovation, Kreaxi, Expansinvest, Casra Capital et Rhône-Alpes Angels), cette nouvelle opération lui permettra également de se faire accompagner par les fonds Michelin Ventures et BNP Paribas Développement pour franchir un nouveau cap.

"En accueillant un investisseur stratégique tel que Michelin Ventures, nous ciblons les marchés de l'IOT dans les segments industriels à forte valeur ajoutée tandis que le soutien de BNP Paribas Développement est également important compte tenu de son large réseau de sociétés accompagnées, susceptibles d'être intéressées par la solution E-Thread", soulignait la société dans un communiqué.

Une occasion également pour le pdg et cofondateur de la société, Emmanuel Arène, de rappeler le chemin déjà parcouru :

"Notre première levée nous avait donné les moyens de réaliser une première phase d'industrialisation et d'aller à la rencontrer des marchés. Quatre ans après, nous avons désormais un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :