Lyon-Turin : les avis de marché débloqués sous conditions

 |   |  373  mots
(Crédits : Jean-PIerre Clatot / AFP)
Les appels d’offres du chantier du Lyon-Turin vont être lancés, à la suite du compromis trouvé au sein du gouvernement italien. Mais les entreprises soumissionnaires s’exposent à des interruptions sans contreparties.

La société TELT, promoteur du tunnel transfrontalier de la ligne ferroviaire Lyon-Turin, va procéder à la publication des avis de marchés au Journal européen, qui sont des préliminaires aux appels d'offres.

Réuni ce lundi, le conseil d'administration de TELT a donné mandat à la direction générale pour repartir de l'avant dans le chantier pharaonique, qui avait connu un coup d'arrêt depuis l'été dernier. Ces appels d'offres représentent un montant de 2,3 milliards d'euros, précise TELT.

Feu orange de l'Italie

Alors que Bruxelles menaçait de reporter des financements européens si les avis de marchés tardaient à être passés, la coalition au pouvoir en Italie se déchirait sur l'intérêt de poursuivre le chantier. Les avis de marchés s'en étaient trouvés bloqués depuis septembre dernier.

Lire aussi : Lyon-Turin : des marchés publics bloqués par l'Italie depuis six mois

Ce weekend, après qu'un compromis ait été trouvé entre la Ligue et le Mouvement Cinq Étoiles, le Premier ministre italien Giuseppe Conte a écrit à TELT pour l'autoriser à passer les avis de marchés portant sur les travaux du tunnel transfrontalier.

Conformément au souhait de l'Italie, TELT va donc publier ses avis de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :