Irène Breuil : nouvelle présidente de la délégation stéphanoise de la CCI Lyon Métropole

 |   |  393  mots
(Crédits : DR)
Comme annoncé la semaine dernière, Irène Breuil succède à François Méon à la tête de la délégation stéphanoise de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Lyon.

Suite à la démission de François Méon (Medef) de la présidence de la délégation stéphanoise de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, comme révélé par La Tribune dès le 31 janvier, les discussions entre Medef et CPME semblaient s'orienter vers une succession féminine.

C'est désormais officiel. Sans suspense, puisqu'il n'y avait qu'une seule candidature, Irène Breuil a été élue ce lundi 11 février. L'entrepreneure, issue de la CPME, a été soutenue par le MEDEF, pourtant majoritaire, dans le cadre du nouveau collectif économique créé récemment par les deux syndicats patronaux ligériens.

Quelques mandats, jusqu'ici assumés par François Méon, ne seront néanmoins pas transmis à Irène Breuil. Ils devraient rester dans le portefeuille du Medef : aéroport, agence économique et banc d'épreuve, notamment.

Première femme présidente à Saint-Etienne

La nouvelle présidente de la CCI Saint-Etienne est à la tête de plusieurs entreprises : Ibresens, qu'elle avait fondée en 2006 et spécialisée dans la distribution de produits et cosmétiques bio ; Kodev, rachetée en 2009, positionnée sur la fabrication de linge éponge pour le secteur du bien-être ; Sens Nature reprise en 2013 (boutique en ligne de produits bio et naturels hors alimentaire) et enfin B for SPA créée en 2014 pour la fabrication de tongs et mules jetables toujours pour le secteur du bien-être. Le tout génère un chiffre d'affaires de deux millions d'euros avec une quinzaine de salariés.

Avec une formation ingénieure en technologie de l'information, elle avait auparavant passé une quinzaine d'années dans le secteur de la forge et de la mécanique générale, notamment comme commercial export pour MGI puis comme gérante de Europe Brides fitting. Elle avait également assumé la direction de Loire Industrie entre 2002 et 2005.

A l'instar d'Anne Damon (Medef) dont le nom avait également été murmuré pour la succession de François Méon, Irène Breuil est une des figures de proue stéphanoise de l'entrepreneuriat au féminin. Elle est d'ailleurs, depuis quelques mois, présidente de la délégation stéphanoise des FCE (Femmes Chef d'Entreprise).

La nouvelle chef de file aura la lourde mission de redonner de l'éclat à une antenne stéphanoise jugée parfois trop silencieuse par nombre de ressortissants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :