Lyon et Barcelone s'organisent avec l'aide de l'Europe, pour lutter contre le terrorisme

 |   |  505  mots
Un exercice de sécurité à l'occasion de l'Euro 2016
Un exercice de sécurité à l'occasion de l'Euro 2016 (Crédits : Rémi Benoit)
Les deux villes vont renforcer leurs échanges pour partager leurs meilleures pratiques et investir dans des équipements de nature à sécuriser leur espace public. L'union Européenne leur apportera près de 3 millions dans le cadre du projet Secur'cities.

Habituées à confronter leurs pratiques en matière de sécurité, notamment pour l'organisation de grands événements sportifs, Lyon et Barcelone passent un cap en plaçant leur coopération au sein d'un projet européen. De quoi donner un nouvel élan aux échanges et, surtout, se partager 2,78 millions d'euros.

Ce budget sera investi dans des actions concrètes choisies au regard des besoins de chacune des villes. Il permettra également de mettre en place des groupes de travail lyono-barcelonais chargés de suivre la réalisation des projets. A la clé un objectif : améliorer la prévention des actes terroristes, sans limiter la liberté.

"Nos deux villes ont une tradition festive et d'accueil, nous souhaitons protéger nos espaces urbains afin de maintenir cet esprit de villes où l'on vit ensemble et où l'on s'amuse", explique Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la ville de Lyon en charge de la sécurité.

Accompagner les organisateurs de manifestations

A Lyon, une partie du travail réalisé dans le cadre de ce projet vise à mieux organiser les manifestations qui se tiennent sur l'espace public, à l'image de vide-greniers ou de manifestations péri-scolaires.

"Nous allons recenser une cinquantaine de sites sur lesquels peuvent se tenir en priorité des manifestations et les sécuriser. Nous achèterons aussi du matériel que l'on mettra à disposition des organisateurs, mais aussi éditer un guide des meilleures pratiques à adopter pour prévenir au mieux les attaques terroristes", égraine Régine Poulet, directrice du service sécurité de la ville.

Barcelone va quant à elle sécuriser l'avenue reliant la place d'Espagne aux Fontaines de Monjuic et investir dans un dispositif de video-protection plus performant.

"Nous souhaitons aussi créer un catalogue recensant les espaces qui accueillent le plus de manifestation et mieux sécuriser ces sites", note Ana Isabel Rodriguez Basante, directrice du service prévention de Barcelone.

Anticiper la sécurité en construisant la ville de demain

Ces travaux s'étaleront sur trois ans. Et l'idée est bien d'impulser une dynamique pérenne face à la menace terroriste. "Nous nous devons de réfléchir en permanence à cette menace et d'améliorer nos pratiques", est convaincu Jean-Yves Sécheresse.

Pour y parvenir, Lyon et Barcelone vont associer à leurs travaux non seulement des membres des services chargés de la sécurité et de la prévention, mais aussi tenter de faire bouger les lignes. L'idée est de parvenir à imaginer et à aménager la ville de demain en tenant compte de cette menace.

"Nous associerons tous les services à la réflexion portant sur l'organisation à adopter pour diminuer la vulnérabilité des espaces festifs", assure l'adjoint.

Une première réunion de travail entre Lyon et Barcelone s'est tenue à Lyon, le 25 janvier, d'autres seront régulièrement organisées dans l'une ou l'autre ville. Dans 3 ans, Barcelone accueillera un grand colloque européen permettant de restituer les travaux de ce projet. Compte-tenu de l'acuité du sujet, les deux villes ne ferment pas la porte à d'autres retours d'expériences pour enrichir leurs pratiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/01/2019 à 16:39 :
Pour alimenter le marché de la sécurité là l'UE dépense sans compter.

"Ouvrez une école et vous fermerez une prison" Victor Hugo

"A Paris aussi, des écoles maternelles en sursis" https://www.lemonde.fr/education/article/2018/08/28/a-paris-aussi-des-ecoles-maternelles-en-sursis_5347021_1473685.html

"Découvrez la carte des 15 000 futures places de prison" https://www.sudouest.fr/2018/10/18/nicole-belloubet-devoile-l-implantation-des-15-000-futures-places-de-prison-5491904-10407.php

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :