3.I.A : les premiers éléments du dossier grenoblois

 |   |  822  mots
(Crédits : DR)
Le projet de centre de recherche en intelligence artificielle défendu par l’écosystème grenoblois, MIAI@Grenoble-Alpes, fait partie des quatre dossiers retenus, aux côtés de Nice, Paris et Toulouse, lors de la première phase de sélection de l’appel à manifestation d’intérêts pour l’obtention du label 3.I.A par l’Etat français. Un programme doté d’une enveloppe globale de 100 millions d’euros sur 4 ans, et dont les résultats sont attendus au printemps.

"Ce n'est pas rien si dès le départ, le président Emmanuel Macron avait cité la ville comme l'un des territoires pouvant potentiellement accueillir un tel site". Pour Eric Gaussier, coordinateur du...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :