French Tech : Digital Grenoble fait évoluer sa gouvernance

 |   |  1071  mots
(Crédits : DR)
Digital Grenoble, la tête de pont de French Tech in the Alps, renouvelle en partie sa gouvernance avec l'élection d'un nouveau président. L'occasion d’annoncer la concrétisation de plusieurs projets en cours de maturation.

Digital Grenoble a un nouveau président. Eric Pierrel (Itris Automation), déjà présent au sein du Comité exécutif, vient de succéder à Daniel Pilaud à la présidence de la société coopérative d'intérêt collectif (SCIC), la tête de pont du regroupement French Tech in the Alps.

Une forme de "continuité" pour celui qui souhaite poursuivre le travail de son prédécesseur, qui demeurera au sein du Comex.

Sa liste, l'unique en lice, comprenait également l'arrivée de nouveaux acteurs comme Philippe Mattia (Le Carré), Marie Poulle (Lovebox), Raphaël Meyer (Lancey Energy Storage), Frédéric Dulac (Eolas) ainsi que Jonathan Bonzy, pour lequel il s'agit d'un second mandat.

"Cela représente un réel renouvellement et un nouvel appel d'air", estime Jean-Pierre Verjus, président du Conseil de Surveillance.

L'Assemblée générale du a été l'occasion de faire un premier pas vers une évolution des statuts de la SCIC, qui, deux ans après sa création, avait besoin d'assurer une meilleure représentativité des différentes parties prenantes.

En 2017, Digital Grenoble a conquis une trentaine de nouveaux sociétaires, pour un vivier qui totalise désormais près de 500 sociétaires. "Au fil du temps, nous nous...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :