Lyon : Le Métro E annoncé pour 2030

 |   |  442  mots
(Crédits : Licence CC0)
Depuis Bellecour ou Hôtel de Ville, la nouvelle desservira le 5ème arrondissement et aura son terminus à Etoile d'Alaï.

On en sait un peu plus sur la future ligne de métro de l'ouest Lyonnais. Le Sytral vient en effet de dévoiler deux options possibles du futur tracé. Elles devront encore faire l'objet de longues études d'une part pour vérifier leur potentialité en termes de fréquentation et d'autre part optimiser les contraintes techniques et donc financières.

Bellecour ou Hôtel de Ville

Durant ces derniers mois, le cabinet Egis Rail mandaté pour le Sytral a étudié une douzaine de scénarios pour trouver le visage de cette future ligne. Le point d'arrivée à Tassin-la-Demi-Lune dans le quartier d'Alaï n'a jamais varié. Celui de départ en revanche a fait l'objet de plusieurs études. "Nous avons envisagé des scénarios à partir d'Hôtel de Ville, de Vieux Lyon, de Gorges de Loup, de Perrache et de Bellecour", rappelle Nicolas Mallot, directeur général adjoint du Sytral.

En tenant compte du potentiel de fréquentation, des contraintes techniques, du coût et de quelques autres paramètres, seules deux options restent en lice au départ de Bellecour ou d'Hôtel de Ville. Durant les prochaines années, ces deux tracés vont encore être affinés pour trouver celui qui permettra de transporter le plus de passagers, d'optimiser l'intermodalité et de rentrer dans le budget.

Trion ou Saint Irénée

La question du point de départ devra être tranchée, mais celle du tracé aussi. S'il est acquis que le quartier du Point du jour aura une station, il faut encore arbitrer entre Trion et Saint Irénée et aussi entre Constellation, Libération et Ménival. Peu de doute en revanche sur le terminus qui devrait être positionné sur la commune de Tassin en limite de Francheville et de Lyon 5ème afin d'arriver au plus près possible du tram train et de l'anneau des sciences. Un parc relais devrait d'ailleurs être implanté au terminus du métro E. Au final, selon les options, la ligne E se déploiera sur 6 à 6.5 kilomètres.

Lancement en 2020

Quel que soit le tracé retenu, l'objectif est de parvenir à réaliser cette nouvelle ligne d'ici 2030.

"Nous lançons dès maintenant la poursuite des études et nous saisissons la commission nationale du débat public afin de connaître les modalités précises de la consultation que nous allons mettre en place", a annoncé Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral lors de la présentation de ces études.

L'objectif est de programmer cette infrastructure sur le prochain plan de mandat (2020 2025) et sur le suivant pour lisser la facture qui devrait être au bas mot de 900 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :