Romans-sur-Isère : deux projets pour l'ex usine Jourdan

 |   |  1760  mots
L'ancienne usine Charles Jourdan est à vendre.
L'ancienne usine Charles Jourdan est à vendre. (Crédits : A.T.)
Deux candidats sont en lice pour acquérir le tènement Jourdan, patrimoine industriel de la ville de Romans-sur-Isère (Drôme). D'un côté, le groupe Aegide-Domitys qui souhaite construire une résidence pour seniors. De l'autre côté, un jeune entrepreneur, Thomas Huriez et sa marque 1083, pour y installer son site de production visitable. Les élus communautaires choisiront en septembre prochain. Tour d'horizon des deux propositions.

La vente de la friche industrielle Jourdan est un véritable feuilleton. En juillet dernier, la municipalité de Romans-sur-Isère annonçait qu'elle avait trouvé un acquéreur. Le groupe Aegide-Domitys prévoyait en effet d'y construire une résidence pour seniors. Une délibération en ce sens avait été adoptée par la communauté d'agglomération Valence Romans sud Rhône-Alpes, propriétaire du tènement. Avant d'être rapportée quelques jours plus tard. Son président, Nicolas Daragon (LR), indiquait alors que d'autres acquéreurs potentiels pouvaient être intéressés.

Il faut dire qu'un courrier du préfet de la Drôme venait aussi confirmer la nécessité de revoir cette position, comme le rapporte le compte-rendu du conseil communautaire du 4 février dernier.

Deux dossiers déposés

Lors de cette session, les élus ont ainsi choisi de lancer un appel à projets. Les potentiels acquéreurs pourront choisir de développer un projet sur l'enveloppe foncière du tènement Jourdan (7600 m²), appartenant actuellement à la communauté d'agglomération. Ils pourront aussi la compléter sur des terrains contigus, proposés par la ville de Romans-sur-Isère (environ 4800 m²).

Au terme de l'appel à projets, seuls...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2016 à 12:24 :
très belle initiative française, Thomas Huriez est vraiment un professionnel , consciencieux, humain, qui ne demande qu'à être soutenu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :