Le pôle d'échange de Perrache dévoile son nouveau visage

 |   |  536  mots
(Crédits : Colas Vienne . Atelier Ruelle)
Les travaux de reconfiguration du pôle d'échange de Perrache débuteront en début d'année prochaine. Ils permettront de créer de nouvelles circulations piétonnes et d'ouvrir le pôle sur les places Carnot et des Archives.

Et si on était sur le point d'en finir avec les nombreux qualificatifs négatifs permettant de qualifier le centre d'échange de Perrache ? Le maire de Lyon en est en tout cas convaincu.

"Nous...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2016 à 19:52 :
Je vous trouve bien optimiste! Ces travaux ne sont qu'une rustine comparé au barrage, au mur infranchissable, que représente le CELP couplé à la gare de Perrache! La gare mériterait plus qu'un lifting pour faciliter son accès et sa fréquentation, et le CELP devrait quant à lui être déconstruit. Mais, si ces aménagements vont dans le bon sens, un brun d'optimisme me laisse croire que ces premiers démontages allant dans le sens de la correction progressive de cette erreur d'urbanisme, sont les prémisses d'un véritable projet d'avenir pour l'espace Carnot-Perrache. A savoir le réaménagement d'un pole d’échange multimodal en sous terrain du cours du verdun, une future place Béraudier géante en quelque sorte, et la disparition du block-hauss remplacé par un jardin des Tuilerie à la lyonnaise. On a le droit d'être ambitieux ou de rêver.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :