Le futur de l'agro-écologie se dessine dans la Limagne

 |   |  544  mots
Pour ce laboratoire d'innovation territorial, l'ensemble des acteurs du monde agricole seront amenés à travailler en synergie.
Pour ce laboratoire d'innovation territorial, l'ensemble des acteurs du monde agricole seront amenés à travailler en synergie. (Crédits : Bouchet)
Une agro-écologie innovante et connectée, dans laquelle les agriculteurs sont acteurs du changement. Le laboratoire d'innovation territorial, qui devrait être lancé avant la fin de l'année sur la plaine de la Limagne, regroupe l'ensemble de ces critères. Le territoire va ainsi devenir le lieu d'invention des cultures de demain.

Et si l'avenir de l'agro-écologie se jouait en Auvergne? Et plus précisément à travers la plaine de la Limagne, dans le Puy-de-Dôme. C'est en tout cas le schéma qui est en train de se dessiner avec le lancement dans les mois à venir d'un "living lab", un laboratoire à ciel ouvert, sur ce territoire.

"Nous avons commencé à réfléchir à ce projet il y a environ 18 mois", détaille Emmanuel Hugo, directeur régional de l'Irstea à Clermont-Ferrand. Avec l'Inra, le pôle de compétitivité Céréales Vallées et Limagrain, l'organisme de recherche spécialisé dans l'agriculture fait partie des quatre porteurs de ce projet, à savoir la mise en commun des compétences de chacun des acteurs afin de faire évoluer les exploitations agricoles.

"Nous sommes en train de vivre des révolutions dans notre métier, des révolutions qui passent par l'utilisation de nouvelles technologies. Nous avons donc cherché la façon dont nous pouvons les formaliser afin que chacun puisse profiter de ces avancées", explique Sébastien Vidal, agriculteur et administrateur de la coopérative Limagrain.

Sébastien Vidal

Pour Sébastien Vidal, l'agro-écologie repose sur trois piliers : économique, sociétal et environnemental. (Crédits : Poucher)

Appel à projets

Entre temps, dans le cadre du plan "Agriculture-Innovation 2025", un appel à projet exploratoire a été lancé par l'État. Parmi les deux projets sélectionnés, celui dédié à l'agro-écologie en grandes cultures de la Limagne.

"Nous sommes actuellement en train d'évaluer le modèle économique. Nous allons dans tous les cas bénéficier de fonds du plan d'investissement d'avenir (PIA). Mais nous devons également trouver des partenaires afin que le modèle soit auto-suffisant dans la mesure où le projet a vocation à s'inscrire dans la permanence", souligne Emmanuel Hugo.

Dans tous les cas, le PIA s'étend sur dix ans. Mais pour l'instant "aucune date n'est arrêtée concernant la mise en place du projet d'expérimentation", explique Sébastien Vidal.

Lire aussi : L'AgroTechnoPôle, un nouveau centre dédié à l'innovation agricole

Expérimentation, amplification

Les  100 000 hectares de la plaine de la Limagne vont donc devenir le terrain de jeu de ce laboratoire d'innovation territorial. Pour Emmanuel Hugo, ce terrain est "à la fois vaste et identifié. Il existe une homogénéité de la production agricole, avec des grandes cultures, mais les sols, les reliefs et les microclimats sont différents."

Limagne

La plaine de la Limagne sera le lieu d'expérimentation. (Crédits : Bouchet)

L'objectif : produire autant, mais mieux. Autrement dit, opérer une véritable transition agro-écologique. De fait, chacun des acteurs apportera son savoir-faire. L'Irstea participera notamment sur la partie robotique:

"Il s'agit de la dimension agriculture connectée et numérique du projet, précise Emmanuel Hugo avec une instrumentation du territoire, en vie de collecter des informations comme le type de sol, l'état des cultures."

Sébastien Vidal complète:

"En agriculture, nous utilisons un panel de produits pour la santé des plantes. Nous utiliserons des produits de bio-contrôle, avec une composition différente. Grâce à ce test grandeur nature, nous pourrons voir s'il est possible de lutter de manière efficace."

Si l'expérimentation est concluante, elle a pour vocation à être amplifiée sur de nouveaux territoires agricoles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2016 à 17:39 :
Qu'appelle-t-on produits de bio-contrôle, avec une composition différente ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :