Métropole de Lyon : les vies parallèles de David Kimelfeld

 |   |  2036  mots
David Kimelfeld est désormais président de la métropole de Lyon.
David Kimelfeld est désormais président de la métropole de Lyon. (Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Longtemps dans l'ombre de Gérard Collomb, David Kimelfeld est désormais en pleine lumière. Élu ce lundi à la présidence de la métropole de Lyon, succédant à son mentor parti au ministère de l'Intérieur, l'homme politique reste également un chef d'entreprise. Il continue à s’occuper de quelques clients chez Tepmare, l’entreprise qu’il a créée avec son associé Gilles Faveyrial. Infatigable et bon vivant, il est apprécié pour sa loyauté, son efficacité et son pragmatisme. Portrait du nouvel homme fort de la deuxième agglomération de France.

David Kimelfeld a donné rendez-vous à de jeunes entrepreneurs évoluant dans l'univers des industries créatives, ce matin du jeudi 10 décembre au Voxx, bar branché des pentes du quartier de la Croix-Rousse. Le premier vice-président de la Métropole en charge de l'économie souhaite connaître leurs attentes.

« C'est important de vous écouter. Sans ce type d'échanges, on se déconnecte de la réalité et on se regarde le nombril », explique-t-il d'une voix chaude et détendue.

Autour des tables basses et d'un café, chacun s'exprime librement après s'être présenté. L'élu qui les a réunis prend des notes, relève au passage quelques contradictions, mais avec bienveillance. Et lève la séance une heure plus tard :

« J'aurai l'occasion de vous faire des propositions très concrètes », assure-t-il. « Ils ont un bon état d'esprit. Ils ne demandent pas de financements. Ils veulent de la souplesse, de l'adaptabilité. Je comprends qu'Emmanuel Macron soit compris par eux », confie-t-il en aparté.

Guillaume Abou, président de 656, groupe de médias et évènementiel, attend de connaître la suite qui sera donnée :

« Sur le moment, cela a bien marché. D'entrée de jeu, il a posé le mode de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :