Attentats : une réunion de crise à la Préfecture du Rhône

 |   |  415  mots
(Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Après les attentats de Paris de ce vendredi, le préfet du Rhône et de Rhône-Alpes Michel Delpuech recommande aux maires et responsables d'annuler les différentes manifestations sportives et culturelles. Les rassemblements seront autorisés au cas par cas. Les candidats aux élections municipales ont suspendu leur campagne.

Lors d'une réunion de crise à la préfecture du Rhône, le préfet Michel Delpuech a recommandé ce samedi midi, aux maires et responsables de structures, l'annulation de toutes les manifestations culturelles et sportives dans la Métropole de Lyon et du Rhône, sans prendre toutefois un arrêté préfectoral. "Il ne s'agit pas pour notre pays de cesser de vivre", a déclaré M. Delpuech, au lendemain des attentats de Paris qui ont déjà fait 128 morts. Les écoles resteront ouvertes, seuls les voyages scolaires sont suspendus.

Concernant les manifestations, le préfet a annoncé qu'il autorisera dans la Métropole de Lyon et du Rhône, seulement les rassemblements qui respecteront l'unité nationale.

Pour le moment, aucun rassemblement à Lyon n'a été constaté, même si quelques fleurs ont été déposées sur les escaliers de l'Hôtel de Ville, lieu de rassemblement des tragiques événements de janvier 2015.

Campagne électorale suspendue

Les responsables politiques de la région Rhône-Alpes ont également réagi. Le maire de Lyon et président de la Métropole, Gérard Collomb, a estimé, dans un communiqué, que "vendredi à Paris, on a déclaré la guerre à la France. Nous y ferons face tous ensemble".

De son côté, le président de la région, Jean-Jack Queyranne a déclaré que "la douleur et l'effroi qui nous assaillent tous ce matin imposent aux responsables politiques d'agir plus que jamais avec le souci de la dignité, de la retenue et de la responsabilité." Le candidat PS a annoncé la suspension de sa campagne, "compte tenu de l'épreuve tragique que traverse notre pays avec les massacres terroristes commis hier".

Jean-Charles Kohlass, Conseiller régional EELV et tête de liste "Rassemblement", a également annoncé sur Twitter la suspension de sa campagne :

 Le candidat Les Républicains, Laurent Wauquiez a déclaré que "Toute la France est en communion profonde avec les familles des victimes. On ne peut pas continuer comme ça, on ne peut pas accepter passivement ce monde de terreur pour nos enfants et il faut clairement dire ça suffit", annonçant également la suspension de sa campagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :