Olivier Faure : "Orange doit demeurer au plus proche des territoires"

 |   |  398  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Directeur d’Orange Centre-Est, Olivier Faure est à la tête d’une entité qui réunit déjà Rhône-Alpes et Auvergne, sans avoir attendu la réforme territoriale et la nouvelle carte des régions. Selon lui, ce nouveau territoire régional est porteur d’un défi majeur : celui de demeurer au plus proche des écosystèmes afin d’en poursuivre l’équipement numérique sans céder aux tentations centralisatrices.

Acteurs de l'économie-La Tribune : Sans attendre la nouvelle carte des régions, il semble qu'Orange ait d'ores et déjà opéré l'union régionale, la direction Centre-Est comprenant à la fois l'Auvergne et Rhône-Alpes (sans l'Ardèche et la Drôme).

Olivier Faure : En effet, Orange n'a pas attendu la réforme territoriale pour dessiner sa propre carte des directions régionales et ce dans un souci doublement opérationnel et organisationnel. Aujourd'hui, Orange compte neuf directions régionales en France métropolitaine. Au 1er janvier 2016, la nouvelle carte administrative en dessinera treize. Preuve que notre schéma géographique organisationnel est sans doute pertinent dans son découpage.

Lire aussi : Auvergne-Rhône-Alpes : le mariage pour tous (Clermont-Ferrand)

Quel est le défi majeur à relever sur nouveau territoire que constitue Auvergne-Rhône-Alpes ?

Sur cette région élargie, le principal défi à relever est celui de la proximité. C'est un point sur lequel il va nous falloir demeurer vigilants. Géographiquement, la nouvelle région atteint une taille critique en termes d'organisation et exige de devoir s'adapter. Il est essentiel de combattre et de ne pas céder aux tentations centralisatrices pour demeurer au plus proche de chaque point, de chaque zone, de chaque secteur de ce nouveau territoire.

C'est à cette unique condition que l'on pourra tirer bénéfice des effets d'échelle liés à cette union régionale. Il ne faut surtout pas perdre de vue les difficultés persistantes de certains territoires ruraux en termes d'équipement numérique.

Au 1er janvier 2016, les régions Auvergne et Rhône-Alpes fusionneront et ne formeront plus qu'une. Cette réforme territoriale aura-t-elle un impact sur l'organisation de la direction Orange Centre-Est ?

Non, il n'y aura pas d'incidence majeure en termes d'organisation de la direction Centre-Est. En revanche, les délégués régionaux - basés à Lyon, en Auvergne et pour les départements des Alpes - verront leurs responsabilités territoriales élargies, dans l'unique but de renforcer et de conforter notre présence au plus proche des territoires d'Auvergne-Rhône-Alpes, du lac Léman au Cantal, au plus proche des collectivités territoriales et de l'ensemble des acteurs économiques.

Ainsi nous resterons au contact des écosystèmes locaux et continuerons de participer, aux côtés des collectivités et des autres opérateurs, à l'équipement et au développement numériques des territoires.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :