Vins : le Bugey majoritairement à bulles

 |   |  440  mots
(Crédits : DR)
Ce petit vignoble de 460 hectares, niché dans la partie orientale de l'Ain, produit notamment le Cerdon qui représente la moitié des volumes. Les vins sont commercialisés en direct par 80 exploitants auprès d'une clientèle régionale.

Les vins du Bugey entrent dans la catégorie des petits vignobles français : 460 hectares, à l'Est du département de l'Ain, ayant produit « 25.000 hectolitres, en 2014 ». Ils s'adressent principalement à une clientèle rhônalpine de proximité. « Nous sommes bien situés aux frontière de la Savoie, de l'Isère et du Rhône », note Sandrine Bartolini, responsable de l'animation au sein du Syndicat des vins du Bugey. Toutefois, et pour compenser la baisse de la consommation de vins, notamment dans les restaurants, les jeunes vignerons, en particulier, cherchent aujourd'hui des relais à l'exportation. Pour la deuxième année consécutive les vins du Bugey participeront au salon Prowein de Dusseldorf, en Allemagne, en mars 2016.

Méthode ancestrale

Le Bugey Cerdon, la moitié des volumes de ce vignoble, est exclusivement un pétillant rosé vinifié selon la méthode ancestrale (artisanale) de fermentation. «Ce cru est peu alcoolisé (8 degrés environ) et très aromatique dans la tendance des goûts actuels », distille Sandrine Bartolini. En incluant les deux autres appellations - Montagnieu et Belley - les mousseux représentent « 63 % » de la production. Rouges, blancs et rosés les vins du Bugey se dégustent jeunes dans les dix huit mois suivant la récolte. Reconnus de qualité supérieure en 1958 par l'INAO (devenu l'Institut national de l'origine et de la qualité)  ils n'ont obtenu qu'en 2009 l'Appelation d'origine contrôlée (AOC),

Vignobles de l'Ain

Vigne dating

Quelque 80 exploitants vivant de la viticulture, et équipés de caveaux, commercialisent leurs vins en direct. Les zones sont montagneuses et les parcelles morcelées. La surface moyenne des domaines n'excède pas 2,5 hectares pour le Cerdon et 5 hectares pour les deux autres ilots (Montagnieu et Belley). Comme partout, se pose la question de  la relève des viticulteurs partant à la retraite et n'ayant pas de successeur. Afin d'éviter l'abandon des vignes, le syndicat, présidé par Eric Angelot (viticulteur à Montagnieu) organisera la deuxième édition de son « Vigne dating », le 30 novembre prochain dans ces locaux.

L'idée à fait des émules

Le premier forum organisé en 2012 a attiré plus d'une cinquantaine de personnes : « Le double de ce que nous avions prévu. Il a contribué à la reprise de deux exploitations et à la mise en contact de cédants et de repreneurs », commente Sandrine Bartolini. Cette opération très médiatisée a été adoptée par d'autres vignobles, depuis.

Qui dit vins dit fêtes. Le Printemps des vins du Bugey a lieu début mai. Les estivales des Vins du Bugey se tiennent en juin ou juillet à Divonne-les-Bains.

>>Retrouvez cette semaine notre série sur les vignobles de Rhône-Alpes méconnus

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :