Bernard Rivalta, le crépuscule de l'ex président du Sytral

 |   |  734  mots
(Crédits : Laurent Cérino/ADE)
Le 11 juin, le puissant Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération lyonnaise (Sytral) se choisira un nouveau président. Pendant 14 ans, Bernard Rivalta a piloté l'instance contre vents et marées avant d'être contraint de quitter le Sytral avec l'annulation des municipales de Vénissieux. Critiqué, détesté ou adulé, retour sur le personnage, son style et ses pratiques, dans une enquête en trois volets.

 Bernard Rivalta n'est plus président du Syndicat mixte des transports en commun de l'agglomération lyonnaise (Sytral) depuis quatre mois. Le 4 février dernier, le Conseil d'État confirmait...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :