Rhône  : Christophe Guilloteau promet une grande disponibilité

 |   |  439  mots
(Crédits : DR)
Le nouveau patron UMP du Rhône a ouvert son exécutif aux centristes qui, historiquement dirigeaient cette assemblée. Le contrôle et la maîtrise des dépenses seront sa première exigence.

« Je consacrerai au département le temps qu'il faudra. Michel Mercier (Ndlr : président jusqu'en 2013) était parlementaire comme moi », a assuré l'UMP Christophe Guilloteau, 56 ans, député de 10ème circonscription du Rhône, élu ce jeudi 2 avril président de cette assemblée départementale. Il était le seul à postuler pour ce fauteuil ; les centristes - gestionnaires historiques de cette collectivité - ayant décidé de ne pas présenter de candidat au vu des résultats du second tour, le 29 mars dernier. « Nous tenons à affirmer que nous sommes décidés à travailler pour le bien du département dans la sérénité, le respect mutuel et l'efficacité. Et nous serons vigilants sur la qualité de l'action sur le terrain », a exprimé Daniel Pomeret, chef de file des centristes et des indépendants durant la campagne.

Les RH en direct

« A partir du moment où les centristes ont accepté d'entrer dans l'exécutif, j'espère qu'ils seront de bons partenaires », attend pour sa part Christophe Guilloteau. L'UDI s'est donc vu confier deux vice-présidences sur sept. Si les délégations de chacun seront connues ultérieurement, Christophe Guilloteau a précisé dès son élection que la compétence ressources humaines dépendra directement de lui. Et il s'est engagé à aller «  à la rencontre de nos agents le plus rapidement possible. Je me déplacerai dans toutes les maisons du Rhône ».

Audits financiers et organisationnels

Le nouveau patron du Rhône martèle sa première exigence : Le contrôle et la maîtrise des dépenses. Il a confirmé la réalisation d'audits financier et organisationnel du département et le lancement des appels d'offres auprès des cabinets spécialisés, en septembre ou octobre prochain. « Nous verrons alors ce que nous pourrons encore faire, ce que nous devrons faire autrement ou ne plus faire », a t'il précisé. D'autant que, « nous n'augmenterons pas les impôts et les taxes », a t'il promis une nouvelle fois.

Christophe Guilloteau a également annoncé la mise en place d'une conférence annuelle des maires, canton par canton. Par ailleurs, trois sessions du département sur quatre se tiendront en dehors de Lyon. La prochaine aura lieu le 24 avril dans la plus petite commune du Rhône soit Saint Marmert (66 habitants).

Composition de l'exécutif

Christophe Guilloteau, président

Renaud Pfeffer (UMP), 1er vice président

Christiane Guicherd (UMP) 2ème vice présidente

Bruno Pelaychon (UMP) 3ème vice président

Béatrice Berthoux (UMP) 4ème vice présidente

Michel Thien, (UMP) 5ème vice président

Colette Darphin (UDI) 6ème vice présidente

Thomas Ravier (UDI) 7ème vice président

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :