Le quartier de Gerland a la côte

 |   |  349  mots
Gerland attire de plus en plus d'entreprises notamment les biotechs autour de l'ENS
Gerland attire de plus en plus d'entreprises notamment les biotechs autour de l'ENS (Crédits : Agence de l'urbanisme de Lyon)
Petite révolution dans l'immobilier tertiaire à Lyon. En 2014, le quartier de Gerland a enregistré la plus forte demande placée devant la Part Dieu. Les potentialités de Gerland sont encore très importantes, tour d'horizon des principaux projets en cours dans ce secteur.

Jadis terre d'élection industrielle, Gerland poursuit sa mutation. Au gré de nombreuses restructurations et doté d'infrastructures de transport en commun efficaces, ce quartier de Lyon développe désormais une offre tertiaire de qualité. De quoi en faire une véritable alternative à la Part Dieu. En effet, les immeubles neufs se multiplient et les prix sont encore bien en deçà de ceux pratiqués dans le quartier des affaires de la Part Dieu, puisque même dans le neuf, les transactions s'affichent encore en dessous des 200 euros le mètre carré à Gerland, lorsqu'il est impossible de signer une location à moins de 260 euros à la Part Dieu.

20% de la demande pour Gerland

Résultat en 2014, près de 20 % de la demande placée s'est positionnée sur le sud du septième arrondissement. À l'image de Sanofi qui a pris 15 500 m◊, et encore la Métropole de Lyon sur 6700 mètres carrés ou Stef (6200 mètres carrés), les grands comptes n'hésitent plus à franchir la voie ferrée. L'année 2015 devrait être de la même. En effet, EDF et RTE ont déjà pris chacun quelque 15 000 mètres carrés dans ce quartier. Contrairement à la Part Dieu, où le foncier fait défaut, à Gerland, les terrains sont encore...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :