La fusion de la Drôme et de l'Ardèche n'est pas (encore) envisagée

 |   |  601  mots
(Crédits : A.T.)
Avec la réforme territoriale, la plupart des régions fusionneront en 2016. Dans les couloirs des ministères, la question revient souvent pour certains départements, comme la Drôme et l'Ardèche. Si les deux collectivités travaillent main dans la main sur de nombreuses thématiques, ce n'est pas au point de se marier.

Les conseils généraux de la Drôme et de l'Ardèche vont-ils fusionner ? La question est régulièrement abordée, à l'heure de la réforme territoriale. Mais ce rapprochement ne semble pas si "inévitable" que cela. De chaque côté du Rhône, on reste encore prudent. Cependant, les deux collectivités travaillent déjà main dans la main sur certaines problématiques depuis plusieurs années, telles l'économie ou encore le numérique. Une assemblée bi-départementale siège d'ailleurs une fois par an. Une collaboration qu'elles comptent poursuivre dans les prochaines années.

L'importance de l'échelon départemental

Selon Hervé Saulignac, président PS du Conseil général de l'Ardèche, la question d'une éventuelle fusion des deux collectivités n'a en fait jamais été posé. "Cela n'a jamais été dit, c'est presque surréaliste", précise-t-il. Et selon lui, un conseil général aura toujours un rôle à jouer.

"J'espère que cette collectivité pourra continuer à apporter son aide aux communes, à travers la solidarité territoriale et l'action sociale. Ce sont aux législateurs de décider quel rôle on va jouer. Mais je réclame une clarification des compétences", souligne l'élu.

Une vision partagée par Didier...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :