Medef Rhône-Alpes : tensions sur le poste de délégué général

 |   |  859  mots
(Crédits : HK_Paris)
Alain Huet à la retraite l'été prochain, le poste de délégué général du Medef Rhône-Alpes fait l'objet d'un processus de désignation auquel, pour l'heure, seul le « poulain » du président Bernard Gaud, Stéphane Flex, se porte candidat. Un coup de semonce est-il à attendre du côté du Medef Lyon-Rhône ?

Les ambitions s'affûtent au sein du Medef pour succéder cet été à Alain Huet, l'actuel délégué général du Medef Rhône-Alpes qui fera alors valoir ses droits à la retraite. Réuni le 3 février, le bureau s'est, selon le président du Medef Lyon-Rhône Laurent Fiard, officiellement attelé à border le profil du poste et le processus de recrutement confié à un cabinet spécialisé.

Le verdict doit tomber au plus tard le 25 mars, à l'issue d'un conseil exécutif. Pour l'heure, un candidat s'est présenté : Stéphane Flex (sciences Po Paris et Dauphine), actuellement en charge de l'économie, de l'international et de la communication au sein de l'entité régionale. Un candidat « naturel » adoubé par le président Bernard Gaud qui, « sauf à ce que surgisse un profil spectaculairement supérieur au sien », le souhaite à ses côtés jusqu'à l'issue d'un mandat personnel qu'il a fixé à l'été 2016. A priori, le processus s'annonce sans heurts, et la candidature de Stéphane Flex susceptible de rassembler les suffrages.

Candidature de Jean-Louis Joly ?

C'est toutefois sans compter sur les ambitions personnelles du délégué général du Medef Lyon-Rhône, Jean-Louis Joly, qui selon plusieurs sources,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :