Laurent Wauquiez dans la course aux régionales

 |   |  538  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Laurent Wauquiez, député maire du Puy-en-Velay, en Haute-Loire, et numéro trois de l'UMP, s'est officiellement déclaré candidat, ce jeudi 15 janvier, pour briguer la présidence de la Région Rhône-Alpes Auvergne. Il met en a avant une démarche d'équipe soutenue par 45 des 50 parlementaires de ce territoire et 80 % des maires.

 « Je suis un enfant du lien entre Rhône-Alpes et l'Auvergne. Je suis né à Lyon et je suis élu de la Haute-Loire où vit ma famille. Je demanderai aux Rhônalpins et Auvergnats de me juger sur mes actes. Ma ville du Puy-en-Velay était ruinée il y a sept ans quand j'en suis devenu maire. Aujourd'hui elle a retrouvé une capacité d'autofinancement. Pour la troisième année, nous baissons le taux de la fiscalité », a versé à son crédit Laurent Wauquiez. L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, aujourd'hui secrétaire général de l'UMP a officialisé, ce jeudi 15 janvier, sa candidature pour briguer la présidence de cette future Région Rhône-Alpes Auvergne, lors du scrutin de décembre prochain. Cette annonce, il l'a faite au restaurant « Docks 40 » sis dans le nouveau quartier de la Confluence, à Lyon.

Les Palais de Région

Un lieu choisi pour mieux blâmer « le scandaleux gaspillage de l'argent public » symbolisé par le « palais » du conseil régional édifié dans ce même quartier par Jean-Jack Queyranne, actuel président PS de Rhône-Alpes. « Un hôtel de Région qui ne devait rien coûter et qui aura coûté 140 millions d'euros. Et, il est déjà trop petit », a rappelé  Laurent Wauquiez. Même flèche pour l'exécutif régional auvergnat : « 5500 euros du mètre carré pour rénover le siège à Clermont Ferrand ». Tout y est passé : l'augmentation de la dette (x 4 en 10 ans pour Rhône-Alpes, + 56 % pour l'Auvergne - dixit), la hausse des impôts etc. « Ils ont asphyxié leur Région », a t'il résumé.

Laurent Wauquiez

 Sa priorité, l'emploi

Laurent Wauquiez affirme, lui, avoir pour priorité absolue « l'emploi, l'emploi ». Pour redresser la barre sur ce point, il a pour objectif de hisser cette Région « en modèle pour l'apprentissage ». Par ailleurs, « elle doit redevenir une collectivité d'investissement », ajoute t'il moquant des frais de fonctionnement trop élevés. En attendant, l'ambitieux a insisté, à plusieurs reprises, sur la notion de «  candidature d'une équipe. Nous avons un an devant nous et pendant six mois, nous irons sur le terrain pour interroger les habitants sur leurs attentes». Nombreux étaient les élus UMP de Rhône-Alpes, mais aussi des Auvergnats, physiquement à ses côtés ce jeudi. Le bientôt quadragénaire revendique : « 45 des 50 parlementaires de notre famille (Ndlr : comptabilisés en Rhône-Alpes Auvergne) soutiennent notre démarche ». Dans les rangs des maires, la proportion serait, selon lui, de « 80 % ».

Main tendue à Michel Barnier

Se parlent t'ils avec Michel Barnier (64 ans), ex commissaire européen, qui s'est déclaré candidat en octobre 2014 sous la même bannière avec l'appui de l'UDI ? « Oui, nous nous sommes parlé. C'est une personnalité très importante de notre famille politique. Je lui tends la main. Je souhaite qu'il rejoigne notre équipe. Il n'y a pas de place pour la division », martèle Laurent Wauquiez, avec beaucoup d'assurance. S'il décrochait cette présidence de Rhône-Alpes Auvergne « je serais obligé de renoncer à mon mandat de maire ». Mais il n'est pas enclin à le faire pour celui de député de la Haute-Loire. « Gérard Collomb montre que l'on peut être sénateur et maire de Lyon. Il faut faire entendre sa voix à Paris ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2015 à 21:26 :
j'avais mon meilleur ami Mario Faury qui ne tarissait d'eloge pour vous qui meniez

une action de gauche avec le soutien de la droite
a écrit le 15/01/2015 à 17:54 :
Nous sommes très surpris que les élus de Rhône-Alpes ne tiennent pas compte de ce que Wauquiez est à l'UMP ce que DSK était au PS,
c'est tellement évident incontestable depuis que Wauquiez a lui-même fait état de ses penchants pour "la fesse" et ses moeurs peut recommandables dans les quels les Français ne se reconnaissent pas du tout, NON sieur Wauquiez, nous n'allons pas tous sur You Porn..et vous êtes irresponsables envers les petits enfants de France.
https://www.youtube.com/watch?v=7kKS2H4B_po
Laurent Wauquiez était l'invité de Thierry Ardisson dans l'émission Salut les Terriens sur Canal +. Le vice-président de l'UMP a étonné les téléspectateurs en avouant être un visiteur du site Youporn. Quand Ardisson lui demande dans son interview Psy « Vous regardez bien YouPorn quand même ? », il a alors répondu « comme tout le monde ».

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :