Charlie Hebdo : émotion dans les entreprises de la région

 |   |  518  mots
(Crédits : DR)
De nombreuses entreprises lyonnaises et rhônalpines se sont mobilisées ce jeudi à 12 h pour une minute de silence en mémoire des victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.

Ce jeudi, décrété journée de deuil national, de nombreuses entreprises et administrations lyonnaises et rhônalpines se sont mobilisées pour rendre hommage aux victimes de l'attentat perpétré mercredi au siège du journal satirique Charlie Hebdo. De nombreux salariés et fonctionnaires se sont ainsi rassemblés pour respecter une minute de silence. 300 personnes rien qu'à la préfecture du Rhône où les vœux du Préfet ont été remplacés par un moment de recueillement. Le buffet, prévu initialement, a été annulé et donné à la banque alimentaire du Rhône. A 14 h ce sont les employés de Sodexo qui se sont réunis à la direction régionale de Rhône-Alpes à Gerland dans une atmosphère particulière. Frédéric Boisseau, agent de maintenance de la société, employé par l'entreprise fait partie des victimes de l'attentat. Sur Twitter les salariés ont partagé ces moments de recueillement.

Au siège d'Orange à la Part-Dieu

Chez Eiffage à la Confluence

 Au siège d'Adecco à Lyon

Sur le chantier du Grand stade de l'OL

 A Grenoble dans le quartier Europole

Au siège du Grand Lyon

Sur les vitres des bureaux de Reputation VIP

Dans les universités comme à l'IAE de Lyon

Étudiants, enseignants, personnels réunis pour 1 minute de silence à la Manufacture des Tabacs. #JeSuisCharlie @UJML pic.twitter.com/KTOHDv2cRa

— IAE Lyon (@IAE_Lyon) 8 Janvier 2015

Au siège du Sytral et des TCL

Le réseau TCL s'est arrêté durant une minute à 12 h et le réseau affiche "Nous sommes Charlie"

Egalement sur le réseau TAG à Grenoble

 Sur les routes...

Les sociétés d'autoroutes comme Area diffusent le message "Je suis Charlie" sur leurs panneaux d'affichage,

Même chose sur le périphérique lyonnais

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/01/2015 à 10:38 :
Un crayon est une arme mais assassiner froidement et lâchement des dessinateurs est un crime. Et qui ne restera impuni.
a écrit le 09/01/2015 à 9:06 :
les 100 salariés de l'agence télevente de la direction entreprises se sont recueillis à 12 h ,aucune d'activité et grand silence respetueux pour les victimes, nous sommes tous Charlie
a écrit le 08/01/2015 à 17:52 :
A Saint Jean de Dieu, route de Vienne, plus de 200 salariés, représentants d'usagers de la santé mentale, administrateurs de l'association,visiteurs ont observé plusieurs minutes de silence pendant que la cloche de l'ancienne chapelle sonnait le glas à midi, à la mémoire des personnes assassinées et en signe de protestation contre l'atteinte intolérable à la liberté de dessiner, de dire, d'écrire, de penser et de résistance pacifique à cet acte barbare.
a écrit le 08/01/2015 à 17:19 :
nos parents se sont battus pour leur liberté continuons ce bien est le plus précieux avec la
santé nous sommes CHARLIE

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :