Le pépite grenobloise Spartoo va racheter l'enseigne André

 |   |  392  mots
Boris Saragaglia, fondateur et PDG de Spartoo
Boris Saragaglia, fondateur et PDG de Spartoo (Crédits : Guillaume Murat)
L'entreprise grenobloise fondée en 2006 et spécialiste du e-commerce reprend un acteur historique du commerce traditionnel, l'enseigne André, créée en 1896. Une prise de guerre qui permettra au spécialiste de la vente en ligne de chaussure d'accélérer sa stratégie "phygitale" passant par l'ouverture d'une centaine de boutiques.

Cette fois-ci, c'est la bonne. Après avoir essuyé un échec en 2015 concernant le rachat d'un autre acteur majeur de la chaussure, Bata, l'entreprise grenobloise tient son acquisition qui peut lui faire changer de dimension. Spartoo devrait acquérir l'enseigne de chaussures André (groupe Vivarte). Les deux entités ont annoncé mardi un processus de "négociations exclusives" , dont la clôture est prévue pour le printemps 2018, sous "réserve de validation par l'autorité de la concurrence.

Le groupe Vivarte est engagé dans un plan de cession et de restructurations depuis plusieurs mois, aboutissant à un recentrage sur ses marques historiques : La Halle (chaussures et vêtements), Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll. Le groupe souhaitait, entre autres, se séparer d'André.

Spartoo, fondée en 2006 par Boris Saragaglia, s'engage à reprendre l'ensemble du personnel, selon des sources syndicales. Il devrait également maintenir tous les magasins (120 boutiques), sauf un à Paris "ne faisant pas partie du périmètre de l'offre", selon un communiqué commun Vivarte/Spartoo diffusé en fin d'après-midi, mardi.

Spartoo "reprend l'effectif total de la société André", a également confirmé à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :