Une première levée de fonds réussie pour Constant & Zoé

 |   |  331  mots
Sarah Da Silva Gomes, fondatrice de Constant & Zoé.
Sarah Da Silva Gomes, fondatrice de Constant & Zoé. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Constant & Zoé vient de finaliser son premier tour de table auprès de quatre investisseurs. Des moyens qui permettront à la marque de vêtements pour personnes en situation de handicap de pouvoir franchir un nouveau palier.

Pour lire cet article en accès libre, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess

La marque de vêtements "astucieux", Constant & Zoé, destinée aux personnes en situation de handicap, créée en janvier 2015, va pouvoir franchir un nouveau palier.

Le montant n'est pas connu, mais la startup lyonnaise vient de réaliser sa première levée des fonds afin d'accélérer son développement à la fois en "recrutant un profil commercial, en développant une collection de maillots de bain qui demande un savoir-faire spécifique, et en produisant davantage de vêtements", annonce Sarah Da Silva Gomes, sa fondatrice.

Promod dans la boucle

Ce tour de table a été réalisé auprès de quatre investisseurs : Angels for impact, du business angel Michel Gasnier, de Guillaume Alabert, co-fondateur de Mobpartner, et de Francis-Charles Pollet, fondateur de Promod. Une enseigne avec qui travaille déjà Constant & Zoé depuis deux ans et qui bénéficie de son appui notamment sur les coûts des volumes de tissus nécessaires à la fabrication de ses vêtements.

"Ils disposent de cette expertise et d'une force importante. Mais nous ne travaillons pas ensemble sur une distribution de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :