SFAM, l'assureur spécialisé aux 1 800 % de croissance en cinq ans

 |   |  632  mots
Le siège de SFAM, à Romans-sur-Isère.
Le siège de SFAM, à Romans-sur-Isère. (Crédits : DR)
Avec une croissance du chiffre d'affaires de 1 800 % en cinq ans, SFAM s'impose comme le leader incontestable du secteur l'assurance affinitaire (extension de garantie). Installée à Romans-sur-Isère, la société fondée en 1999 par Sadri Fegaier compte poursuivre sur cette lancée. Pour ce faire, plusieurs projets seront lancés au cours de l'année 2017. A commencer par un déploiement à l'international.

Fin décembre 2016, le groupe Figaro est retenu par le tribunal de commerce comme repreneur des actifs du réseau social professionnel Viadeo. Pourtant, quelques jours auparavant, une autre candidature, plus généreuse socialement, se détachait également : celle de SFAM, une société de courtage d'assurances basée à Romans-sur-Isère.

Malgré ce léger revers, la société clôture l'année 2016 avec un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros, soit une croissance de 1 800 % en cinq ans. Passée de 100 à 700 salariés en deux ans, l'entreprise ne compte pas s'arrêter là. En 2017, elle prévoit un chiffre d'affaires de 240 millions d'euros. "Les chiffres peuvent paraître importants, mais ramenés à la taille de la population, il reste de quoi faire", s'amuse Sadri Fegaier, fondateur de l'entreprise. Car la société drômoise, qui vient de franchir le cap des deux millions de clients, s'est spécialisée dans l'assurance d'objets multimédia (tablette, ordinateur ou téléphone portable). Selon le baromètre du numérique, publiée par le Crédoc pour le compte du Conseil général de l'économie (CGE), de l'Arcep et de l'Agence du Numérique, en 2016, 65% des Français de 12 ans et plus ont un smartphone.

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2017 à 10:40 :
Etre contacté

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :