Cora Automobile vise 100 millions d'euros de ventes en 2015

 |   |  358  mots
(Crédits : DR)
La filiale d'Autodistribution, spécialisée dans les pièces de carrosserie, s'est dotée d'une nouvelle plateforme logistique à Corbas, dans la banlieue lyonnaise. L'entreprise basée à Chaponnay a étendu son offre aux vitrages, cette année.

Cora Automobile, numéro un de la distribution indépendante de pièces de carrosserie multimarques (incluant l'éclairage ou encore les rétroviseurs) a augmenté de 50 % sa capacité de stockage en se dotant d'un nouvel entrepôt de 20.000 mètres carrés à Corbas, dans la banlieue lyonnaise.

« C'est un bâtiment de classe A que nous louons. Nous y avons investi 600.000 euros pour l'aménager et l'équiper de machines d'aide à la manutention », précise Auguste Amieux, président de la filiale, à 100 %, du groupe Autodistribution.

Cette plateforme logistique - 15 opérateurs ont été recrutés- complète le site historique de Chaponnay, distant de 7 km. « Nous disposons ainsi de la marge nécessaire pour nous développer sur les cinq prochaines années », poursuit le dirigeant. A cet horizon, il vise 150 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Gain de parts de marché

L'entreprise, forte de 210 salariés, n'a cessé de croître depuis qu'elle a intégré Autodistribution (5500 collaborateurs en France et 1000 en Pologne), début 2006. A l'époque, elle pesait 30 millions d'euros de ventes : « nous avons atteint les 87 millions en 2014 (et 8,8 % de rentabilité d'exploitation) et prévoyons 100 millions cette année », détaille Auguste Amieux. Ce, dans un contexte de marché qui baisse structurellement  (2 à 5 % par an) du fait d'une diminution de l'usage des voitures. Ce qui signifie donc que Cora Automobile gagne du terrain face aux constructeurs automobiles, ses principaux concurrents.

Sourcing en Europe de l'Ouest

Depuis cette année, Cora Automobile a étendu  ses gammes au vitrage. «C'est une famille de 12.000 références. Ces  produits devraient contribuer pour 5 % dans notre activité en 2015 et 15 % en 2016 », précise le président. «Nous offrons ainsi un service plus large à nos 12.000 clients carrossiers et aux distributeurs d'Autodistribution. Mais la compétition est forte dans ce secteur ».

Le plus connu est évidemment Carglass. Les vitres viennent des trois grands fabricants mondiaux dont Saint Gobain. Quant aux autres pièces, Cora s'approvisionne « dans une quinzaine de pays, à 90 % en Europe occidentale ». Sachant que pour les marques françaises qui ont conservé le monopole sur leurs pièces celles-ci doivent être achetées obligatoirement auprès de leur réseau secondaire ou sous-traitants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :