Santé  : Sanofi renforce ses positions dans la métropole de Lyon

 |   |  464  mots
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Sanofi veut faire de la France "son pôle d'excellence mondial" pour les vaccins. L'industriel va investir 610 millions d'euros sur deux de ses sites dans la métropole de Lyon pour étendre ses capacités de production. Une annonce faite en marge de la visite d'Emmanuel Macron sur le site de Sanofi-Pasteur à Marcy-l'Etoile ce mardi.

Après la polémique sur l'accessibilité de son éventuel vaccin contre le Covid-19 il y a quelques semaines, qui suggérait que Sanofi pourrait servir les Etats-Unis en premier en raison de leur financement sur la recherche, Paul Hudson entend démontrer que "le cœur de Sanofi bat en France" et qu'il veut en faire "son pôle d'excellence mondial" pour les vaccins.

"En y investissant dans un nouveau site industriel et un centre de R&D, Sanofi place plus que jamais la France au cœur de sa stratégie", a déclaré Paul Hudson, directeur général de Sanofi.

Ainsi, Sanofi va investir 610 millions d'euros dans la création d'un nouveau site de production de vaccins sur son usine de Neuville sur Saône et un nouveau centre de recherche dédiés aux vaccins sur son site historique de Marcy-l'Etoile. Sanofi compte en France 3 sites dédiés aux vaccins, dont deux dans la métropole de Lyon.

Concevoir et produire des vaccins

Sanofi investira 490 millions d'euros sur 5 ans pour créer un Evolutive Vaccine Facility (EVF) à Neuville sur Saône. Ce nouveau site industriel de Sanofi-Pasteur, l'entité mondiale de Sanofi dédiée aux vaccins, devrait créer 200 nouveaux emplois.

"L'EVF est une usine d'un nouveau type conçue autour d'une unité centrale hébergeant plusieurs modules de production totalement digitalisés qui permettront de produire 3 à 4 vaccins simultanément, contre un seul dans les sites industriels actuels. Cette modularité permettra de prioriser la production d'un vaccin spécifique dans des délais plus rapides, en fonction des enjeux de santé publique", explique l'industriel dans un communiqué.

Sanofi consacrera 120 millions d'euros pour son nouveau centre de R&D, "un complexe ultra-moderne et digital qui abritera des laboratoires de biosécurité de niveau de confinement 3 (BSL3)", souligne encore l'entreprise.

Plan de soutien à la production et à la recherche

Cette annonce coïncide avec la visite d'Emmanuel Macron chez Sanofi à Marcy-l'Etoile, où il a salué l'investissement de Sanofi qui va aider la France "à gagner cette bataille de l'emploi et de la reconquête industrielle".

En parallèle, le chef de l'Etat a annoncé un ensemble de mesures visant à renforcer les capacités de production et de recherche pharmaceutiques en France, avec, d'ores et déjà, le déblocage d'une enveloppe de 200 millions d'euros pour les, en particulier celles qui s'activent "contre le COVID-19 et au-delà".

"Dès jeudi, nous lancerons une initiative de relocalisation de certaines productions", a-t-il ajouté, en citant l'exemple du paracétamol.

Le gouvernement doit par ailleurs finaliser "d'ici l'été" ce qu'Emmanuel Macron a décrit comme "un mécanisme de planification, de financement et d'organisation de la résilience industrielle française en matière de santé" visant à "corriger toutes nos vulnérabilités".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :