Homéopathie : Les Laboratoires Boiron et Lehning saisissent le Conseil d'Etat

 |   |  197  mots
(Crédits : DR)
Boiron et Lehning annoncent avoir déposé deux recours devant le Conseil d'Etat. Les deux laboratoires spécialisés en homéopathie veulent obtenir l'annulation des deux décrets encadrant le déremboursement de ce type de produits.

Les Laboratoires Boiron avaient prévenu le gouvernement après sa position défavorable vis-à-vis du remboursement de l'homéopathie : ils n'abdiqueraient pas facilement.

Ainsi, ils ont déposé, avec les Laboratoires Lehning, deux recours devant le Conseil d'Etat contre les décrets encadrant le déremboursement progressifs des spécialités homéopathiques d'ici 2021 (décrets du 30 aout 2019, n°2019-905 et n°2019-904).

Comme l'avait analysé Valérie Poinsot, la directrice générale de Boiron, à l'annonce du couperet, ces recours portent "à la fois sur les irrégularités qui ont entaché la procédure d'évaluation de l'homéopathie par la commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé, et sur le caractère mal-fondé de ces décrets. Une question prioritaire de constitutionalité (QPC) sera aussi présentée afin de remettre en cause la loi qui a délégué à un seul ministre la décision quant à la prise en charge des médicaments homéopathiques", indiquent les laboratoires dans un communiqué commun.

Les industriels de l'homéopathie sont donc engagés dans un bras de fer avec l'Etat. Il pourrait durer entre 12 et 18 mois, toujours selon les deux laboratoires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :