Diabeloop : plus qu'une étape avant la mise sur le marché de son pancréas artificiel

 |   |  775  mots
(Crédits : Diabeloop 2018)
La medtech iséroise Diabeloop, qui a conçu le premier dispositif connecté qui reproduit le fonctionnement du pancréas visant à améliorer la gestion du diabète de type 1, devrait commercialiser son innovation d’ici début 2020.

Après avoir obtenu en novembre dernier le marquage CE de son dispositif de pancréas artificiel (le DBLG1 System) visant à améliorer la qualité de vie des patients atteints de diabète de type 1, la jeune pousse iséroise Diabeloop fait un pas vers la commercialisation et un déploiement à l'international.

Celle-ci attend désormais de pied ferme le remboursement de son dispositif par les autorités de santé. Une étape incontournable, d'après son pdg Erik Huneker, avant d'entamer un lancement sur le marché, et pour laquelle un dossier vient d'être déposé auprès de la Haute autorité de santé (HAS).

Mais il préfère demeurer discret sur les chiffres : "Le prix final du dispositif est toujours en discussions", ajoute-t-il, tout en justifiant la volonté d'attendre le feu vert de la Sécurité Sociale en vue de pouvoir proposer son dispositif directement à un grand nombre de patients.

Avec, comme cible, un lancement qui pourrait intervenir début 2020. En attendant, son pancréas artificiel a déjà été déployé auprès d'une trentaine de malades à titre gracieux, grâce à l'intermédiaire de plusieurs hôpitaux partenaires.

Alors que la société avait complété une levée de fonds de 13,5 millions...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :