Allyane doit confirmer en 2019

 |   |  513  mots
(Crédits : DR)
Allyane, qui a développé un procédé non intrusif de rééducation des troubles de la motricité grâce à l’imagerie mentale et aux sons de basse fréquence, a fait l’objet de plusieurs publications scientifiques depuis début 2018. Deux levées de fonds sont prévues en 2019 afin d’accélérer son développement commercial.

Allyane accélère tant sur le plan commercial que scientifique. L'entreprise, créée en 2014, propose une alternative aux personnes qui ne progressent plus dans le cas de boiteries ou de douleurs neuropathiques, bien que toutes les causes mécaniques aient été traitées : pathologies du genou, faiblesses musculaires, instabilités de chevilles, limitations d'amplitude de l'épaule, suites d'AVC...

Sa méthode repose notamment sur l'utilisation de l'imagerie mentale, dont l'efficacité est renforcée par l'utilisation de sons basse fréquence produits par un appareil spécifique baptisé "Alphabox". Ces sons en mettant le patient dans un état de conscience intermédiaire, permettrait au cerveau d'assimiler plus facilement et durablement de nouveaux gestes, moins traumatiques. D'une certaine manière, il s'agit de reprogrammer le cerveau qui aurait pris de mauvaises habitudes en cherchant à compenser une blessure désormais guérie.

Des premiers résultats éloquents

Depuis avril 2018, son procédé a fait l'objet de plusieurs publications, dont deux articles, dans des revues spécialisées. Allyane a également décroché en 2018 le qualificatif de "dispositif médical" pour son Alphabox, dont la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2019 à 20:21 :
Est ce que Allyane a vérifié si ses procédés pouvaient aider les Dyspraxiques dans leur vie au quotidien ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :