Comment Boehringer Ingelheim réorganise sa présence en France

 |   |  1601  mots
Le siège mondial de Boehringer Ingelheim a Ingelheim près de Francfort, en Allemagne.
Le siège mondial de Boehringer Ingelheim a Ingelheim près de Francfort, en Allemagne. (Crédits : DR)
Un an après l’acquisition de Merial, le laboratoire pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim signe un exercice 2017 remarquable. Désormais en ordre de bataille, le groupe familial veut conquérir la place de numéro un mondial dans le marché de la santé animale. Dans cette stratégie globale, ses implantations françaises, et plus particulièrement les sites de la région de Lyon, auront un rôle à jouer.

Pour consulter cet article en accès libre, souscrivez à notre offre d'essai gratuite et sans engagement.

Avec un chiffre d'affaires à 18,1 milliards d'euros, en hausse de 13,9 %, le laboratoire...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :