[Initiatives 1/5] Pascale Hazot, la science des affaires

 |   |  288  mots
(Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Tout l'été Acteurs de l'économie-La Tribune vous propose une série d'initiatives menées par des acteurs engagés qui portent un regard différents et bousculent leur domaine. Cette semaine, portrait de Pascale Hazot, fondatrice d'ACS Biotech.

Chercheure-entrepreneure. Depuis quatre ans, Pascale Hazot est les deux à la fois. Un parcours somme toute logique pour celle qui a choisi le milieu scientifique avec une idée bien précise en tête :

"Intervenir en amont sur le traitement des patients, créer et proposer une thérapie innovante qui bouscule les pratiques usuelles et qui puisse être exploitée dans le monde entier pour l'amélioration de la qualité de vie des patients."

Derrière l'explication, c'est aussi l'argument de la chef d'entreprise qui transparaît. Très vite, celle qui fut championne de France de danse sportive en 1990 a complété son doctorat par un MBA pour "comprendre" le milieu de l'entreprise, "ses aspects stratégique, humain, managérial et ses logiques de marché". Une
"ouverture d'esprit", qualifie Pascale Hazot, qui l'amène à créer ACS Biotech, une startup développant une solution innovante pour réparer les lésions du cartilage à base de biomatériaux.

Challenges, espoir, rencontres

Un projet sur lequel elle avait déjà travaillé lors d'une mission post-doctorale, mais qui ne fut jamais exploité. Quelques années plus tard, observant le "fort potentiel du produit et le marché qui lui serait destiné" - plus...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :